Que faire en vacances sur l’île d’Oléron ?

En Nouvelle-Aquitaine, dans le Golfe de Gascogne, l’île d’Oléron est une destination prisée au large des côtes de la Charente-Maritime. L’île fait, en effet, partie de l’archipel charentais avec les îles de Ré, d’Aix et de Madame. Il s’agit de la plus grande île de la France métropolitaine derrière la Corse.

Sur une superficie de 174 km², cette destination est habitée par plus de 21 000 âmes. Par ailleurs, deux estuaires fluviaux se trouvent sur l’île d’Oléron : la Charente et la Seudre. Celles-ci jouent un rôle important pour les activités économiques de l’île. Entre autres, elles ont favorisées le développement de l’ostréiculture de par leur apport considérable en eau douce.

Généralité sur l’île d’Oléron

olo
L’authenticité de l’Île d’Oléron

Administrativement, l’île d’Oléron se divise en 8 communes. Ces dernières forment le Canton de l’île d’Oléron. Les principales communes sont : Saint-Georges-D’oléron, Saint-Pierre-d’Oléron, Dolus-d’Oléron, le Château d’Oléron, le Grand-Village-Plage et Saint-Trojan-les-Bains.

En outre, l’île est également parsemée de plusieurs villages aussi différents les uns que les autres. Au nord-ouest de Saint-Georges, par exemple, Chaucre est connu pour avoir été un important foyer des brigands.

Ces derniers attiraient les navires sur les rochers dans le but de les piller. À l’est de Saint-Pierre, Sauzelle, rebaptisé « village des Sorciers », est devenu célèbre par Pierre Loti dans son roman intitulé Prime Jeunesse.

Il y a également Boyardville, le Doucet et La Cotinière, des ports de plaisance et de pêche. À noter que La Cotinière constitue l’unique port de pêche de la côte ouest. C’est aussi le tout premier port du département de la Charente-Maritime et le 8ème de l’hexagone.

Quelques bonnes raisons de venir sur l’île d’Oléron

oleron-3965624_1280
La plage se trouve juste derrière !

L’île d’Oléron et le bassin de Marennes sont des territoires riches d’une grande diversité avec ses 15 communes. On y découvre des joyaux architecturaux d’une grande importance, une nature intacte, des plages de sable fin et de charmants villages.

Il faut également noter que c’est une destination où chaque génération a sa part de bonheur grâce à ses paysages incroyablement contrastés, un climat favorable et une richesse écologique d’exception. C’est aussi un territoire favorable pour la pratique de nombreux sports (rando, trek, vélo, activités nautiques…).

Par ailleurs, face aux nombreux atouts de l’île, il est parfois compliqué de programmer des activités et des découvertes à faire une fois sur place. Cela est d’autant plus difficile lorsqu’on envisage d’un voyager pour un court séjour. Pour mieux établir une liste des choses à voir et à faire, il convient de connaitre les incontournables que vous trouverez dans ce dossier. Mais avant, découvrez en détail quelques bonnes raisons de visiter cette destination.

island-of-oleron-908638_1280
Une rivière typique d’Oléron

Surnommée la lumineuse par Pierre Loti, l’île d’Oléron est une ville accueillante grâce à son climat quasi méditerranéen. Les hivers y sont doux et les étés chauds et rafraîchis par le vent. En outre, séjourner sur cette belle île française, c’est partir à la découverte de ses paysages incroyables, à l’instar des deux façades littorales.

La côte sauvage invite les vacanciers à se prélasser sur de belles plages de sable fin. À l’opposé, la zone des parcs d’huitres, les zones humides et les marais salants se prêtent parfaitement à des explorations inédites. Au nord de l’île, les régions viticoles, d’élevage et maraîchères offrent des panoramas forestiers, notamment la forêt de Saint-Trojan-les-Bains.

Mais on ne visite pas l’île seulement pour ses paysages et ses richesses naturelles. Cette destination propose également de découvrir un riche passé historique à travers son patrimoine maritime et militaire. Au large, les visiteurs ne manquent pas de contempler le fameux fort Boyard.

Ils s’émerveilleront, en outre, lors de la visite de la citadelle du Château-d’Oléron et ses remparts. Et pour rendre encore plus agréable votre séjour, assister à des animations estivales est tout indiqué. Pour les amateurs d’architecture, une escapade dans la capitale permet de contempler l’art religieux, avec l’église Saint-Pierre et ses belles fresques. Et enfin, la culture insulaire permet de vivre une expérience authentique, avec la langue saintongeaise et les diverses animations folkloriques les jours de fête.

Oléron, c’est une île où on s’évade au gré de ses envies. En forêt, vers les falaises, sur la plage ou le long des marais, il existe d’infinies possibilités de profiter de la beauté du territoire. Il suffit d’emprunter les sentiers pédestres, les pistes cyclables, et pourquoi sortir des sentiers battus pour une expérience unique.

La balade en paddle emmènera les voyageurs en quête de nature au cœur d’un environnement sauvage au fil de l’eau. Pour une évasion authentique, une balade à cheval sur une belle plage comme celle de Gatseau n’est pas à refuser. Si la côte atlantique, les amateurs de sports de glisse se feront plaisir.

Ils seront comblés par de nombreuses activités liées à la voile. Et en marée basse, partir à la pêche constitue une pratique amusante. D’autres activités sont évidemment à faire comme le golf, les thalassos ou les promenades en mer.

Un séjour sur l’île d’Oléron est aussi une occasion de réaliser une expérience gastronomique. Parmi les dégustations à faire sur place, ne manquez pas les huîtres fines de clair de Marennes-Oléron. L’églade, une spécialité de moules de bouchot, propose également d’émerveiller les papilles. Sinon, pour profiter des spécialités à base de poissons et de fruits de mer fraîchement pêchés, rendez-vous à la criée du port de pêche de la Cotinière.

Et parmi les produits du terroir à essayer, la salicorne et l’oignon de Saint-Trojan sont tout indiqué. Et enfin, l’île est une destination oenotourstique réputée. Ne manquez pas de déguster les vins du pays comme le cognac ou le pineau de Charente.

Les incontournables d’un séjour sur l’île

port-2667478_1280
Le port de plaisance de Saint-Denis-d’Oléron

S’imposant comme la plus grande île française de la Côte Atlantique, l’île d’Oléron est une destination connue pour son charme d’antan, ses hameaux typiques et la richesse de ses fonds marins. Afin de ne pas passer à côté des découvertes essentielles, il convient d’en savoir davantage sur les destinations et les activités incontournables.

fort-boyard-3113546_1280
Le fort Boyard
  • Visite du Fort Louvois

Idéalement situé entre l’île d’Oléron et le bassin de Marennes, à Bourcefrainc-le-Campus, le Fort Louvois mérite un détour. Il s’agit d’une fortification maritime datant de 1694. Celle-ci se particularise par sa forme de fer à cheval. Elle a été édifiée dans le but de pouvoir croiser les tirs des canons avec ceux de la citadelle d’Oléron pour protéger l’arsenal maritime de Rochefort. Ce fort possède un donjon central, une douve et un pont-levis. Il constitue un véritable trésor pour les amateurs de châteaux du Moyen-âge. Au sommet de la tour, on profite d’une vue panoramique sur le coureau d’Oléron.

  • Découvrir la Citadelle du Château d’Oléron

Les visites historiques et la contemplation de belles œuvres architecturales sont des activités prisées sur l’île. Celle de la Citadelle du Château d’Oléron est, entre autres, parmi les immanquables. L’édification de cet ouvrage militaire a été ordonnée par Richelieu en 1630. Elle est effectuée sur les vestiges de l’ancien château médiéval. Le château a été d’abord modifié, agrandi puis remis en état au fil du temps. Aujourd’hui, il dispose de salles d’exposition et accueille également des évènements culturels.

  • Fort Boyard, le fort du père Fouras

Ce fort est un emblème de la Charente-Maritime. Il est devenu célèbre grâce à l’émission de la même appellation. Il est tout à fait possible de l’approcher de près. Des promenades en mer incluant sa découverte sont proposées par de nombreuses agences. Il est également possible d’admirer la beauté du fort à bord d’un hélicoptère. Cette option vous fera survoler les 3 forts de l’île Madame, à savoir, ceux à la Pointe, à Lupin et Fort Boyard.

  • La Route des Huîtres pour une découverte gastronomique

Pour les voyageurs gourmets, la découverte de cette route située entre Boyardville et le Château d’Oléron est recommandée. Elle vous emmènera à expérimenter l’huître locale, la Marennes. Vous pouvez faire directement la dégustation chez les producteurs au cours d’une balade à pied, à vélo ou en voiture.

  • Île rime activités nautiques et bien être

L’île d’Oléron abrite l’un des meilleurs spots de surf de la côte atlantique. Ici, cette activité se pratique presque toutes les saisons. On y trouve de nombreuses écoles, accessibles pour tous les niveaux. Parmi les plages propices à cette discipline, on peut citer : la plage de Saint-Trojan-les-Bains au sud de l’île, la plage de Vert-Bois et celle de Grand-village au sud-ouest, la plage des Hutes au nord-ouest et les plages de Saint-Denis d’Oléron.

Le char à voile est un bon moyen de profiter autrement des plages de l’île. Le principe de se sport ludique consiste à piloter un bateau des sables monté sur roues et qui avance grâce au vent. C’est une activité accessible à toute la famille. Pour la pratiquer, il faut privilégier les plages de Saint-Denis d’Oléron, Dolus d’Oléron ou le Grand-Village-Plage. Par ailleurs, en plus du char à voile et du surf bien sûr, d’autres sports nautiques sont à expérimenter tels que le kitesurf, le stand-up paddle ou le kayak.

Pour une pause détente bien méritée après l’exploration des sites incontournables et les activités sportives, direction Saint-Trojan-les-Bains et Saint-Georges d’Oléron. Vous y trouverez deux centres de thalassothérapie proposant des offres dédiées au bien-être. Vous pouvez vous prélasser dans une piscine d’eau de mer chauffée. Le sauna, le hammam et les parcours marins seront également au programme.

  • À l’assaut du port des Salines

Pour découvrir le marais salant, l’histoire de la saliculture d’Oléron et le métier du saunier, un détour du côté du port des Salines s’impose. Celui-ci est localisé sur la commune de Grand-Village-Plage. Il se découvre à travers une visite commentée. Vous y trouverez également un écomusée où vous pouvez en apprendre plus sur le domaine de la saliculture aux travers diverses expositions. Et pour achever la visite, une balade en barque d’environ 2 km est à faire pour en savoir plus sur la faune et la flore locale.

  • Le phare de Chassiron

Ce phare constitue le point culminant de l’île. Il se situe sur la pointe de Charisson. Cette merveille d’architecture dispose d’un escalier de 224 marches pour accéder au sommet. De là-haut, on profite d’une vue panoramique sur toute l’île, celle de Ré et sur la côte continentale ainsi que l’océan. À noter que l’édification du phare date de 1830.

  • Participer à la fête du mimosa

Si vous envisagez de venir sur l’île en mois de février, vous y aurez la chance d’assister à la fête de mimosa. Cet évènement a lieu dans la commune de Saint-Trojan-les-Bains. Au programme, du bal, de la fête foraine, de la brocante… Il convient de bien s’informer sur la date, car souvent, cette fête se déroule sur un week-end seulement. Les organisateurs fixent également la date en fonction de la période de floraison des fleurs.

  • Faire des balades à cheval

L’île propose divers sentiers entièrement adaptés à la pratique de l’équitation, et ce, du nord au sud. Il est donc possible d’y faire trotter votre cheval ou encore partir au galop avec votre étalon, en particulier à marée basse sur les grandes plages de l’île. N’hésitez pas à jeter un œil sur cartes proposés sur les sites spécialisés afin de retrouver l’ensemble des circuits et les haltes équestres et les centre d’équitation sur place.

Les choses à savoir pour visiter l’île dans les meilleures conditions

port
Port de la Baudissière

L’île est accessible en voiture. Pour faire un peu plus d’économie, il est astucieux d’opter pour le covoiturage. D’ailleurs, cette solution est devenue prisée depuis que la communauté des communes a créé le groupe Facebook Covoiturage IO.

Ce dernier permet de consulter ou de déposer les annonces de trajets. Sinon, vous pouvez aussi choisir un voyage en train et bus depuis l’Aquitaine. Certaines villes comme la Rochelle, Rochefort et Royan sont desservies par des lignes. Pour les vols, ceux-ci sont nombreux en France en direction la Rochelle.

Et puisque l’île n’est pas pourvue d’aéroport à proprement parler, les voyageurs doivent donc choisir les moyens de transports disponibles. Pour dénicher un billet d’avion pas cher, n’hésitez pas consulter et de comparer les offres des sites spécialisés.

Si vous souhaitez louer une voiture pour vous déplacer sur le territoire selon vos propres rythmes, vous pouvez faire une bonne affaire en louant entre particuliers. Différentes plateformes d’économie collaborative existent pour louer facilement une voiture durant votre séjour auprès d’un particulier.

La Communauté de communes de l’île et de la région Nouvelle-Aquitaine met à disposition une navette estivale. Cette prestation est proposée en partenariat avec les campings et les hôtels oléronais. Les destinations desservies par cette navette sont, notamment, le phare de Chassiron, Boyardville, le Château d’Oléron, Domino, les plages de la Perroche et de la Rémigeasse, la Cotinière, le Grand Village Plage, Saint-Trojan-les-Bains… Les navettes dessert chaque arrêt 14 fois/ jour.

Tous les moyens d’hébergements classiques sont disponibles sur l’île afin d’accueillir tout type de visiteurs. Entre les nombreux hôtels, les chambres d’hôtes et les campings, à vous de faire un choix selon vos envies et votre budget. N’hésitez pas à aller sur les sites de comparateur d’hôtels pour trouver ce qu’il vous faut.

Quelle est la meilleure période pour partir ?

yachting-1748251_1280
Profitez de la plage d’Oléron pour faire du char à voile

Oléron est l’île la plus méridionale des archipels de la façade atlantique française. Il est situé au large de Rochefort et de l’île de Ré. De par son emplacement géographique, l’île profite d’un climat océanique chaud. Il n’y a pas une saison sèche. Les hivers sont particulièrement doux et les étés sont marqués par une chaleur douce.

Pendant la saison d’hiver, se situant de décembre à fin février, les températures se montrent douces. Celles-ci sont rarement inférieures à 10°C. La pluie est toutefois fréquente à cause du taux d’humidité important. On souligne également la présence d’une couverture nuageuse assez conséquente. Il est, de ce fait, judicieux de bien se couvrir si vous voulez profiter au maximum de votre séjour hivernal sur l’île.

L’atmosphère est douce au printemps. Cela s’explique par la faible amplitude des écarts de températures à cause du climat océanique. Toutefois, il vaut mieux prévoir une veste épaisse pour rester dans le confort, même en journée.

Entre la période estivale et l’automne, la transition est peu perceptible. En effet, les températures, restant douces en dépit d’une légère baisse, proposent une atmosphère douce, même en octobre. En revanche, la pluie est au rendez-vous en automne à cause du regain des précipitations en novembre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s