Que faire au Panama ?

Le Panama est un pays de l’extrême sud de l’Amérique centrale, sur l’isthme de Panama. S’étendant sur plus de 75 400 km², il est limitrophe du Costa Rica et de la Colombie. Le canal de Panama constitue une source importante de financement pour cet État.

En effet, celui-ci a renoncé au projet d’établir une armée puissante au profit de la protection et la préservation de l’environnement. Il faut noter qu’une importante partie du territoire regorge de parcs naturels nationaux. Le Panama ne manque pas de profiter de ses atouts naturels pour dynamiser son secteur touristique.

Ses climats différents permettent de le visiter autrement à chaque saison. On note aussi sa biodiversité et paysages exceptionnels en dépit de sa faible taille. Ceci dit, Panama est une destination de choix pour vivre une expérience authentique à travers de multiples activités nature et découvertes. Si vous envisagez d’y venir lors de vos prochaines vacances, ce dossier vous en dit plus sur cette destination.

Quelques bonnes raisons de séjourner au Panama

isla-diablo-1993375_1280

Voyager au Panama, c’est se dépayser et se ressourcer auprès d’une nature préservée. Ce qui fait la particularité de cette destination, c’est la grande diversité de ses paysages. C’est un territoire aux multiples trésors en dépit de sa taille. Ses paysages et ses climats sont propices à l’adaptation d’une biodiversité peu commune.

Montagnes, forêts tropicales, plages, îles… il y a tous les ingrédients nécessaires pour satisfaire les envies de chaque type de voyageurs et vacanciers. D’est en ouest, les randonneurs et trekkeurs se laisseront séduire par les chaînes montagneuses culminant en moyenne à 1 525m d’altitude.

Certains sommets culminent à 3450m, notamment le volcan éteint appelé Barú. Et durant des précipitations assez importantes pendant la période de pluies, la région montagneuse s’agrémente de magnifiques forêts humides servant d’habitat naturel pour de nombreuses espèces animalières.

Et en parlant d’animaux, il faut savoir que Panama est l’un des pays disposant la plus grande variété de faune au monde. Cela est dû à sa situation géographique exceptionnelle. Dans le domaine de l’ornithologie, entre autres, le pays n’abrite pas moins de 900 espèces d’oiseaux. Et pour le plus grand plaisir des visiteurs, les conditions d’observations sont exceptionnelles.

On vient au Panama pour découvrir une nature intacte. Et pour la voir, visiter quelques-uns des parcs nationaux du pays est tout indiqué. À noter qu’il en possède 13. À cela s’ajoutent un parc international, un parc métropolitain et plus de 27 autres zones classées sous différentes nominations.

L’ensemble des zones partiellement et totalement protégées couvre près de 33% du territoire de l’isthme. En outre, le Panama ne dispose pas de plus de parcs nationaux que le Costa Rica, mais ces parcs nationaux n’ont rien à envier à ceux de ce dernier. Sur la majeure partie du territoire, par exemple, la forêt tropicale est restée intacte. Pour les amateurs et les passionnés de botanique, la flore panaméenne constitue un véritable trésor.

Panama peut se vanter de bénéficier l’un des plus importants écosystèmes de la planète. Il possède une réserve primaire sur une île située au beau milieu du canal de Panama. Il s’agit de la réserve de Barro Colorado. Celle-ci, incontournable au même titre que le parc naturel de Coiba, se visite à travers une excursion.

Elle constitue également un terrain de jeu privilégié des biologistes venus des quatre coins du monde grâce à sa biodiversité exceptionnelle. Sinon, un musée de la biodiversité mérite également un détour.

On vient au Panama pour découvrir quelques-unes de ses plus belles îles. Avec ses deux océans, dont le pacifique et la côte Caraïbes, le pays abrite environ 1 000 îles et îlots, dont certains d’entre eux méritent largement d’être visiter. Et qui dit « île » dit plages paradisiaques, eaux turquoise, plongée sous-marine, surf… bref, une destination parfaite pour s’offrir un séjour balnéaire.

Outre les possibilités infinies de découvrir la nature et l’authenticité panaméenne, d’autres points font que cette destination soit agréable. Notamment, sa facilité d’accès est connue. En effet, en dehors des vols américains, il reçoit chaque jour des vols européens.

Sinon, une autre raison d’opter pour le Panama que pour un autre pays latino-américain est la sécurité. Les contrées d’Amérique latine sont, souvent associées aux problèmes de sécurité. Au Panama, celle-ci est bonne. Toutefois, certaines zones ne sont pas recommandées, entre autres, la ville de Colon et certains secteurs proches de Panama city. Dans tous les cas, Panama demeure le pays le plus sûr de l’Amérique centrale.

Quand venir au Panama ?

hummingbird-3621643_1280

C’est la question que se pose tout voyageur qui se respecte. En effet, le contenu des valises, les activités à faire et les choses à voir dépendent de la saison. Sachez que le climat est différent chaque année et dans chaque région.

La saison sèche, s’étendant de janvier et avril, est l’été du Panama. Il ne pleut pas sur tout le pays, excepter la région du Darien qui est couverte de forêts primaires et de jungle. À cette période, Panama city, du côté de l’océan pacifique, affiche un climat sec avec une douce brise.

Sinon, sur la côte Caraïbes, notamment dans la province de Bocas del Toro, le climat est chaud. Et si vous prévoyez de faire l’ascension du volcan Barú, cette saison est parfaite. Aucun nuage ne vient cacher la cime du volcan. Et enfin, les séjours plages sont naturellement favorables en été.

De fin avril à fin novembre marque la saison humide, c’est à dire l’hiver panaméen. Les pluies sont importantes durant cette période. Toutefois, la température reste au-dessus des 29° et les orages ne se forment qu’en fin de journée. Les mois où les pluies sont les plus abondantes sont ceux de mai et novembre.

Beaucoup de touristes viennent au Panama pour observer les baleines à travers des excursions. Ces mammifères marins passent le pacifique de fin juin à fin octobre. Et pendant la même période, l’observation des tortues est aussi au rendez-vous. Il faut noter que c’est les périodes les plus propices pour découvrir la faune du pays, car l’observation des oiseaux dans la jungle est aussi très fréquente.

Bref, que ce soient en été ou en hiver, au Panama, les plages et les deux océans présentent la même température. Aussi, presque tous les séjours et excursions sont accessibles à n’importe quelle période.

Les conseils pratiques pour faire de la plongée au Panama

divers-668777_1280(1)

La plongée est une des activités prisées des vacanciers réalisant un séjour balnéaire au Panama. Avec environ 1 000 îles éparpillées sur ces deux océans, cette destination ne manque pas de bels spots de plongée pour émerveiller les visiteurs. Que ce soit du côté du Pacifique ou des Caraïbes, il est possible d’y dénicher des coins paradisiaques et de découvrir une richesse sous-marine impressionnante.

De plus, il n’y a qu’au Panama qu’on peut faire cette activité dans la même journée sur deux océans. De nombreux archipels des deux côtes sont facilement accessibles et regorgent de spots propices à des plongées inédites. C’est le cas, entre autres, de l’archipel de Las Perlas. Celui-ci est situé en face de la ville de Panama.

Sinon, l’île de Coiba, constituant un parc national, séduit de nombreux plongeurs. Son écosystème marin a la particularité d’être riche en tortues de mer, en requins et en poissons de toute espèce. De l’autre côté, le parc de Bastimentos, sur l’île de Bocas del Toro, abrite également une faune marine remarquable.

Au Panama, les clubs de plongée investissent dans des matériels et équipement innovants. Quel que soit le type de plongée que vous allez faire, ils proposent une importante variété de solutions adaptées à toutes les attentes.

Quelques-uns des meilleurs spots du pays

portobelo-2112183_1280

L’archipel de Las Perlas, sur le Pacifique, est constitué de plusieurs îles. Il abrite également l’un des plus beaux spots du Panama. Celui-ci est situé sur l’île Contadora. Il est accessible en avion ou en bateau depuis Panama City. Que vous soyez débutant ou confirmé, vous ne pourrez que prendre plaisir pendant l’observation de requin-marteau, de raies Manta, de baleines…

Sur la côte Caraïbes, il est difficile de ne pas parler de Portobelo et de sa région lorsqu’on parle de plongée au Panama. On y accède uniquement par la route. Ces spots sont accessibles à tous les niveaux. Sinon, à la frontière avec le Costa Rica, dans le nord du pays, Bocas del Toro est un archipel à découvrir pour en savoir plus sur la faune marine du Panama.

Coiba est un parc national préservé qui renferme un écosystème remarquable. Il est également connu par les amateurs de plongée. Depuis la ville de Panama, il faut compter environ 5h en voiture pour s’y rendre. Le spot est accessible aux amateurs comme aux confirmés.

Combiné Panama/Colombie

columbia-2128726_1280

Des agences de voyages proposent divers circuits permettant de visiter l’Amérique latine. Si le Panama et sa voisine la Colombie partage la même histoire, les deux pays ont des paysages et des cultures différents. Un combiné des deux voisins permet de réaliser autrement une expérience latino-américaine.

Vous pouvez, par exemple, commencer au Panama avec une excursion d’une journée. Celle-ci vous conduit à la découverte de la capitale, dont celle de Casco Viejo, les rives du canal et Amador. Vous poursuivez le lendemain en empruntant un vol pour Medellin.

Et vous êtes en Colombie, dans la charmante province d’Antioquia. Ici, vous flânez dans une ville verte et à travers une nature exceptionnelle. Pour un changement de rythme et de climat, vous vous dirigerez vers l’archipel de San Blas avant de finir votre séjour par la visite du canal de Panama.

À la découverte d’une société multi-ethniques

boat-1823809_1280

Outre sa nature exubérante, on visite le Panama pour sa diversité culturelle. Le pays doit sa richesse culturelle à son emplacement stratégique en étant au carrefour de différentes contrées. On note aussi son lien intense à l’océan qui lui a conféré les particularités d’une île caribéenne.

Avec environ 3,5 millions d’habitants, avec 67% de métisses, ce bout de terre est un véritable creuset ethnique. Bien qu’il mélange diverses traditions et origines culturelles (métisses, amérindiens, noirs, blancs…), l’harmonie et la tolérance règnent sur son territoire.  Bien sûr, ce brassage culturel implique différentes croyances religieuses.

Mais la majorité des habitants se voue au catholicisme, une religion très ancré dans les expressions culturelles et les traditions. Par exemple, les plus grandes festivités se rapportent aux différents saints dans l’intérieur du pays. D’ailleurs, la fête la plus importante dans tout le pays est la Grande Semaine ou la Semaine Sainte.

Les traditions des 7 groupes ethniques au Panama constituent une part importante de ses atouts culturels. En effet, ces groupes, établis dans des zones semi-autonomes, préservent leurs habitudes ancestrales. Ils sont particulièrement connus pour leur artisanat, leur musique et leur danse. Les pièces qu’ils produisent sont des œuvres d’une grande beauté, ayant puisé leurs racines dans les temps précolombiens.

Panama City, une capitale à visiter

panama-1675062_1280

La capitale panaméenne abrite près de 900 000 âmes. Elle est appréciée pour sa diversité laissant place à un paysage contrasté. La ville surprend au premier abord par ses bataillons de gratte-ciel implantés comme des machettes géantes à fleur de l’océan Pacifique. C’est une adresse incontournable pour découvrir des architectures insolites.

Dans la vieille ville, on constate un mélange de la Havane et Manhattan avec les façades au décor de fer forgé qui se parent de couleur pastel. Ici, les secteurs ultra-modernes côtoient les quartiers historiques.

Ces derniers abritent des monuments incontournables (églises, places, palais). Et pour profiter de la nature dans la ville, le parc national de Sobenaria se prête à une belle balade. Sinon, pour découvrir le fameux canal, il suffit de se rendre en taxi au Miraflores Lock Center.

Pour une découverte authentique d’histoire et d’architecture, ce quartier colonial est incontournable. Il se trouve en plein cœur du Casco Viejo, à Panama City. Il s’agit d’un secteur au cadre bohème, érigé par les Espagnols. Sa visite est une immersion dans le passé historique du pays.

Entre bâtisses colorées, ruelles typiques et Place authentique, ce quartier offre une escapade mémorable. Celle-ci vous conduira à la découverte de façades et bâtiments art-déco. Le musée du Canal Interocéanique est également à ne pas manquer.

Visiter l’ancienne capitale, Panama Viejo

panama-city-2108148_1280

Les ruines de Panama Viejo se dressent à a périphérie de la ville moderne. Elles constituent les vestiges de la première cité espagnole du Pacifique. Le fondateur était le conquistador Pedro Arias de Avila. Construite en 1519, l’ancienne capitale fut détruite en 1671 par Henru Morgan.

Au fil du temps, la vieille Panama devient une ville importante du fait qu’elle intègre une grande partie de l’argent et de l’or américain. Lors de la visite de cet endroit, vous admirerez l’ancienne cathédrale et sa tour de clocher. Pour en savoir davantage sur la ville, n’hésitez pas à voir la maquette exposée dans le musée du site. Elle reconstitue la ville.

Les Écluses, des œuvres d’exception

miraflores-856066_1280

Il s’agit des immenses navires transités dans la forêt, le long de voies d’eau étroites. Remonter puis descendre dans ces écluses impressionnantes constitue un spectacle à ne pas rater. Il faut noter qu’il s’agit de la plus belle œuvre d’ingénierie du 20e siècle. Elle est considérée comme la première attraction touristique du pays.

Découvrir le parc Camino de Cruces sur la route de l’or

reto

S’étendant sur un territoire de plus de 4 900 ha et en parallèle au Canal de Panama, ce parc créé en 1992 mérite largement un détour. Il se caractérise par son doux relief couvert de forêts tropicales humides.

Une importante richesse faunistique et floristique y vit. Le site est traversé par plusieurs cours d’eau débouchant directement dans le Canal. La biodiversité exceptionnelle du parc est complétée par le caractère historique et culturel du Chemin de Cruces.

Voyager en canal et jungle sur le train transisthmique

ferro

Il s’agit d’une ligne double parcourant le canal. Elle permet, notamment, la traversée de l’isthme de Panama, des écluses, de Panama City et de la ville de Colon sur la côte Atlantique. Le circuit permet aux voyageurs la découverte d’une forêt abritant une biodiversité riche.

Bons à savoir

old-town-panama-4370663_1280

Comme pour tout voyageur qui prévoit de séjourner dans un pays latino-américain, ceux qui envisagent de venir au Panama se pose des questions sur la sécurité. Il faut noter que l’État a déployé de gros efforts, aussi bien pour la sécurité de sa population que celle des touristes. Toutefois, certains quartiers pauvres de la capitale ont un niveau de délinquance important.

La ville de Colon est également inaccessible à une visite touristique. Néanmoins, cette zone subit en ce moment d’importantes rénovations pour changer son image. Par ailleurs, il faut souligner que Panama est une contrée riche. La classe moyenne y croît chaque année.

Un détour dans la région de Guatapé et la campagne d’Antioquia permet de côtoyer un peuple authentique et convivial. Ce sont des régions très sûres, avec une population disponibles pour faire connaitre leurs histoires. Elles constituent également une destination nature idéale avec leurs nombreux sites accessibles facilement par la route.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s