Ou faire du surf en Nouvelle-Zélande ?

D’un point de vu aérien, la Nouvelle Zélande est couvert d’un nuage blanc. C’est pour cela qu’on l’appelle aussi « la terre du long nuage blanc ». Selon l’histoire, la Nouvelle-Zélande a été habitée par des maories à ses débuts, qui ont nommé l’archipel « Aoetaroa ». C’est pourquoi, le peuple de néo-zélandais est aussi appelé les kiwis. En 2018, elle compte 4. 886 millions d’habitants dont la langue de communication est l’anglais.

Elle est un pays de la Pacifique sud. Elle appartient au bel continent de l’Océanie. Elle est composée de deux îles principales, séparées par le détroit de Cook: l’île du nord et l’île du sud. D’autres petites îles viennent compléter les terres néo-zélandaises, entre autres, l’île Stewart/Rakiura ou l’île Chatham qui se trouve au Sud et à l’Est de l’île du Sud.

Cet archipel est séparé de l’Australie par la mer de Tasman à 2 000 km au Sud-Ouest, dans la pacifique. Elle s’étend sur une surface totale de 268 680km² et possède une large côte de 15 134  km qui attire les grands sportifs de surf du monde entier. L’île du Sud est plus grande que celle du Nord. Elle a une superficie ce 150 437km² contre 113 729 Km² pour cette dernière.

L’île du Sud est connue par ses chaines de montagnes, ses lacs et ses glaciers. Elle est ainsi appelée l’île de Jade ou encore les Alpes néo-zélandais. Elle a un paysage à couper le souffle et c’est un endroit idéal pour des aventures hors du commun. Pourtant, elle est moins peuplée que l’île du nord.

Elle abrite la troisième ville la plus importante de la Nouvelle-Zélande à savoir la ville de ChristChurch. Le climat y est plus sec et plus froid en hiver. Cette grande île de la Nouvelle-Zélande propose des activités telles que le ski ou le snowboard en hiver, l’alpinisme ou les randonnées pour les visiteurs sportifs, et le kayak ou le rafting pour les amoureux de la nature. Queenstown, la capitale de l’aventure se trouve dans cette partie de la Nouvelle-Zélande.

Quant à l’île du Nord, elle accueille la capitale de la Nouvelle-Zélande, Wellington. C’est l’île la plus peuplée du pays dans la mesure où le trois quart de la population néo-zélandais habite cette région. Elle est connue par ses potentiels géothermiques avec la présence des activités volcaniques. Il y existe un grand nombre de centre de soin et de bien-être qui tire avantages des sources thermales qui s’y trouvent.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle fût baptisée « l’île fumante ». Les voyageurs se rendent dans cette partie de la Nouvelle-Zélande pour ses parcs nationaux et ses villes riches en culture et en civilisation des maoris. Et chaque année, des amoureux des plages et les surfeurs, professionnels et amateurs, visitent l’île du Nord pour tenter de profiter de plages ensoleillées et chevaucher les vagues néo-zélandaises.

Connaissez-vous bien le surf ?

Cliff Rock
Cliff Rock pour les plus doués

Le surf, tel que nous le connaissons actuellement, est un sport qui a été réservé pour la famille royale hawaiienne. Il consiste glisser sur les vagues des océans, debout sur une planche de surf. Les historiens estiment que ce sport extrême serait né en Polynésie au XVème siècle.

Les planches de surf à ses débuts ont été faites de troncs d’arbres taillés ou d’écorces de cocotiers. De nos jours, elles sont fabriquées par des shapers professionnels avec de la mousse, de la fibre et de la résine.

  • Quelques dates et chiffres autour du surf

On connait actuellement que la planche de sur la plus ancienne a été découverte en 1905 dans la grande île de Hawaï. Et depuis, le surf gagne plus d’adeptes dans le monde entier.

On estime également qu’il y a plus de 35 millions de surfeurs dans le monde. Les américains sont les plus nombreux à pratiquer ce sport de glisse. Ils atteignent un nombre de populations de surfeurs plus de 13,5 millions. Les Australiens avec les Néo-Zélandais les suivent avec un nombre de 6,5 millions environs.

Des études menées par l’ISA ou International Surfing Association, en 2012, ont dégagé qu’il y a plus d’hommes que de femme dans le monde du surf. Les 81% des surfeurs sont des hommes. Par ailleurs, le surf a été identifié comme le sport qui attire plus les jeunes car 60% en sont âgés de 25 ans et 40% des surfeurs ont l’âge de 1 à 24 ans.

  • Quelques techniques et notion de base sur le surf

Premièrement, le mot « surf » est le substantif simplifié qui désigne le sport aquatique appelé « surf riding » qui a vu le jour en Polynésie. Il consiste à glisser sur les vagues de l’océan. Mais il faut rappeler qu’il s’agit d’un sport extrême qui demande beaucoup de pré requis. Pour réussir un bottom turn ou un aerial, il faut des heures d’apprentissages et un maximum d’exercices.

Avant de surfer sur les vagues, il est impératif d’être un bon nageur. On sait aussi que la rame fait partie d’un élément essentiel pour réussir à prendre un vague. C’est la raison pour laquelle les techniques de rame fait partie des premières leçons dans les écoles de surf.

Les mouvements à la rame doivent être amples et profonds pour être efficace. L’équilibre du corps et la confiance en soi sont des atouts indispensables pour franchir le pas vers ce sport qui pourrait changer votre propre représentation de la vie.

  • Trois règles fondamentales pour bien surfer

Comme tous les sports qui existent dans le monde, la pratique du surf est régit par des règlements.

D’ailleurs, de par son caractère extrême, des consignes de sécurité sont aussi à considérer sérieusement au profit du surfeur :

  • Respectez la règle de priorité : Et oui, ce n’est pas seulement dans la conduite de voiture qu’il y a la règle de priorité. Dans le surf, sachez que celui qui se trouve au plus proche de la crête a la priorité pour prendre cette vague. Donc, choisissez la vague qui vous convient et assurez-vous que vous en êtes le plus prêts.
  • Ne heurtez pas les autres : En période de vacances, les spots de surfs figurent parmi les places les plus peuplées. Il risque alors que vous ayez beaucoup de compagnie dans les vagues. Veillez à ce que vous ayez un espace assez libre et gardez votre alignement afin d’éviter les dangers. Ne tentez pas de prendre une vague si une autre personne se trouve déjà tout près de l’endroit où la vague casse.
  • Intégrer les consignes de sécurité : Plus il y a du monde, plus il y a des risques d’accidents. Mais cela ne signifie pas de négliger les consignes de sécurité quand vous surfez dans des endroits éloignés de la foule. Efforcez-vous à intégrer ces consignes quand vous êtes dans les vagues. Et pourquoi ne pas les adapter au quotidien ! Ces consignes ne sont ni nombreux ni compliqués.

Il s’agit premièrement de rester fier de son propre niveau. Tout le monde commence petit, rappelez-vous en ! Et c’est surfant qu’on peut améliorer ses performances. Restez humble tout en désirant de progresser et atteindre un niveau supérieur. Deuxièmement, ne vous laissez pas emportés par la panique si le courant vous prend. Gardez votre calme et restez avec votre planche.

Puis, essayez d’alerter les secours en secouant vos bras. Ne tentez rien pour vous sauver vous-même. La troisième consigne de sécurité, c’est de rester malin. Choisissez une vague de votre niveau. Si vous êtes débutant, il vaut mieux aller dans les spots où il y a peu de monde.

Quoiqu’il en soit, respectez toujours les zones de baignade pour votre propre sécurité. Que vous soyez un professionnel ou un amateur, restez dans les zones destinées pour la pratique d’activités. Est-ce que vous savez que les drapeaux signalent les dangers ? Telle est la dernière consigne de sécurité.

Quatre raisons de base pour faire du surf en Nouvelle-Zélande

man
Surf à Piha Beach

En Nouvelle-Zélande, le sport entre dans la vie quotidienne de la population. Par ailleurs, les sociologues avancent même que les néo-zélandais sont des vrais sportifs. Il semble que tous les néo-zélandais pratiquent au moins un sport. En effet, l’héritage culturel des néo-zélandais laissé par ses ancêtres a fait que tous les kiwis soient initiés à une ou deux activités sportives dès leurs plus jeunes âges.

Les maoris ont été dotés d’une performance sportive remarquable. Il y a de forte chance que cette culture, encore bien observée par le peuple néo-zélandais actuel, notamment la danse nommée « haka », qui a fait de ce pays une communauté sportive.

Le pays des kiwis est une destination très tendance même s’il reste encore moins connu que son pays voisin l’Australie. Aussi bien dans l’île fumante que dans l’île de Jade, les mers et les vagues ne manquent pas. Elles sont disponibles que ce soit pour les locaux que pour les amoureux du surf en voyage. Les surfeurs néo-zélandais ne se privent pas de plaisir en parcourant les spots de surf dans tout le pays des kiwis.

Je vous propose de découvrir par la suite les 4 raisons, entre autres, pour ne pas ratez les spots de surf en Nouvelle-Zélande :

  1. Un vrai style de vie sportif : Malgré le développement socioculturel dans le monde entier, on reconnait un néo-zélandais par son allure bien structurée. Le rythme de vie en Nouvelle-Zélande est cadencé par le sport. Quand vous arrivez dans le pays des maories, vous sentirez sans efforts le dynamisme d’une population agréable et humble, doté d’un esprit collectif un peu volontariste. Si vous avez déjà vu la danse traditionnelle « haka » que, une danse de détermination très expressive, les AllBlacks font avant leurs matchs, vous avez déjà en aperçu l’attitude générale des néo-zélandais au quotidien. C’est une population déterminée mais aussi très ouverts et sympathique. La Nouvelle-Zélande est aussi considérée comme le pays des sports d’aventures et des activités outdoor. Avec ses immenses plages, le surf figure parmi les sports les plus pratiqués par les kiwis, et par les surfeurs étrangers.
  2. Un fond marin idéal et varié : Les vagues sur les côtes néo-zélandais proviennent directement de l’Antarctique. En plus, la puissance du vent favorise des swells et des line up parfaits qui n’attendent qu’à être pris par les surfeurs avancés et professionnels qui ont soif d’un shore break de plus. Les vagues de la Nouvelle-Zélande possèdent un fond marin varié : en rocher, en lave ou en sable. C’est une qualité qui favorise des vagues parfaites allant de un mètre à six mètres de hauteur. La pratique du surf est en général possible pour toute l’année vu qu’Aoetaroa, le nom maori de la Nouvelle-Zélande, dispose d’un climat subtropical.
  3. Un autre calendrier : Savez-vous que si vous voulez passer vos vacances d’été en Nouvelle-Zélande en période de vacances d’été, vous risquez d’avoir froid ? Comme tous ces pays voisins, les saisons s’organisent autrement dans ce beau pays du sport. Elles sont très différentes de ce qui se trouve dans les pays de l’hémisphère nord, notamment dans les pays occidentaux. Les kiwis profitent un été qui s’étend du décembre au février avec une température entre 20° et 30°C. Une saison idéale pour pratiquer toute activité en plein air et apprendre de nouvelle chose pour terminer une année et en commencer une nouvelle. C’est le moment parfait pour entreprendre un surf trip en solo ou accompagné, pour apprendre à surfer en peu de temps. Quand à l’hiver en Nouvelle-Zélande, il va de juin à août et la température varie de 1° à 12°C. Toutefois, il est toujours possible de trouver un spot de surf quelque soit la saison.
  4. Des spots de surf surveillés : La terre des kiwis est connue par un taux très bas d’insécurité sociale. La sécurité de sa population et celle de ses visiteurs est une priorité nationale. C’est la raison pour laquelle, en Nouvelle-Zélande, un dispositif de sécurité et de sauvetage a été mise en place même dans les spots de surf. D’ailleurs, toutes les villes d’Aoetaroa, ou « la terre du long nuage blanc », se trouvent à proximité de la mer. Le surf y est une activité qui peut être pratiquée tous les jours quelque soit la marée. Toutefois, le mouvement des marées sur les côtes néo-zélandaises évolue très rapidement à cause des conditions climatiques de la région. Ainsi, les spots de surf y sont surveillés par des maîtres nageurs et des gardes-côtes.

400 spots de surf à volonté !

new-zealand-3738927_1280
Surf à Omaha Beach

En plus du rugby, le surf figure aussi parmi les sports bien pratiqués dans le pays des kiwis comme dans tous les pays de l’Océanie vers la première partie du XXème siècle. Sa géographie générale lui donne l’honneur d’être la destination phare du surf de nos jours. Sa large côte, d’une longueur de plus de 15.000 kilomètres, lui permet d’avoir un grand nombre de spots de surf, notamment dans l’île du Nord.

La Nouvelle-Zélande possède en outre de nombreuses écoles de surf dans tout le pays. Certes, il est bénéfique d’apprendre à surfer dès le plus jeune âge, mais il faut admettre que le surf est un sport qui s’apprend à tous les âges.

Le surf est un sport qui se pratique tout au long de l’année au pays des kiwis. C’est la raison pour laquelle, la Nouvelle-Zélande est considérée comme étant un pays du surf. Savez-vous qu’il existe plus de 400 spots de surf en Nouvelle-Zélande ? On cite parmi les plus célèbres celui de Raglan, Gisborne et Mahia. Les conditions y sont plus favorables à des bonnes vagues qui n’attendent plus que les surfeurs de toutes catégories.

  • Le spot de surf de Raglan : Il est situé sur une baie de la côte Ouest de l’île du Nord et à deux heures de la ville d’Auckland. Soit à 50 kilomètres environs d’Hamilton. Il est bien accessible en transport commun ou en voiture privée. C’est le meilleur spot de la Terre du Long Nuage Blanc. Il accueille tout ce qui désire pratiquer le surf, débutant ou avancé, amateurs ou professionnels. Pour les connaisseurs, les vagues longues, rapides et tubulaires ne manquent pas toute l’année dans ce spot. Raglan dispose également des vagues plus courtes mais idéales pour des surfs éloignés de monde. Il est possible de trouver en vente ou en location les équipements de surf nécessaires sur place. Des professeurs et des coachs de surfs sont toujours présents dans les environs du spot pour conseiller, enseigner, surveiller les surfeurs. Tous les ans, des compétitions se déroulent régulièrement dans cette région. Pour des séjours plus ou moins longs afin de profiter au maximum des plages et des vagues du Manu Bay, vous pouvez trouver très facilement un hébergement qui vous correspond dans ce cadre très traditionnel de la petite ville de Raglan.
  • Le spot de surf de Gisborne : Savez-vous que la Nouvelle-Zélande est le premier pays au monde qui voit le soleil au début de l’année ? Pour vivre cette expérience, il vous reste à venir dans le pays et choisir l’île du nord comme destination. Le spot de surf de Gisborne se trouve exactement à quelques kilomètres de la latitude 178°, la ligne de changement de date. En plus, étant donné qu’il soit situé dans le nord-est de l’île de nord, il jouit des vagues venant de la Poverty Bay.
  • Le spot de surf de Mahia : Sur la côte Est de l’île du Nord, entre la ville de Napier et Gisborne. Il est considéré comme « la Mecque du surf » dans la mesure où tous les grands surfeurs du monde ont tous testé ses vagues. Il dispose d’une longue vague fréquente à un vent offshor

Des écoles de surf pour tout âge

surf-1623822_1280
Des classes de surf pour apprendre pour les plus petits

Le surf, un sport aquatique qui se pratique dans le monde entier. La terre du long nuage blanc invite les curieux comme les déterminés à visiter ses îles où le paysage est extrêmement exceptionnel avec les constructions sur les hauteurs qui entourent les belles vagues.

Passez des vacances vers la fin de l’année dans le pays de kiwi et découvrez le surf, une activité qui peut changer toute votre vie. Les écoles de surf de la Nouvelle-Zélande font partie des meilleures au monde. On compte actuellement plus de 25 écoles dans ce pays du pacifique sud dont la majorité est localisée dans l’île du nord. Ce sont des centres d’apprentissage certifiés. Les cours sont assurés par des surfeurs professeurs.

Certes, chacun a sa propre progression, et les professeurs vont vite l’apercevoir. Mais dans les écoles de surf en Nouvelle Zélande, vous arriverez à vous tenir debout correctement sur une planche en quelques heures.

Les écoles de surf a généralement une équipe de surfeurs locaux. En conséquence, il faut s’attendre à une ambiance d’apprentissage bien motivante qui effacera progressivement, et inconsciemment surtout, les peurs et les hésitations.

Elles ont une large gamme d’offre de formation qui correspond au besoin des surfeurs. Des cours sont disponibles pour les vrais débutants, quelque soit leur âge et leur sexe. N’hésitez pas à contacter ces écoles de surf dès que vous avez l’envie de vivre des expériences uniques et encore plus fort dans la mer.

Apprenez à surfer dans le pays des kiwis et vous pouvez voyager autrement le monde. En effet, dans les séances de formation, vous allez découvrir les théories de base pour surfer dans les meilleures conditions. En effet, les règles de conduites en surf ont une valeur internationale. Mais il faut aussi s’informer pour les règlements spécifiques pour chacun des spots.

Les écoles de surf en Nouvelle Zélande proposent aussi des cours de perfectionnement pour les surfeurs avancés ou même confirmés. Des échanges de pratique entre les surfeurs peuvent avoir lieu dans ces centres d’apprentissage.

Il arrive que votre envie d’apprendre le surf ne vienne qu’une fois que vous découvrez les belles vagues néo-zélandais. Alors, ne vous en faites pas ! Les écoles de surf vous proposent un large choix sur les planches. Vous pouvez trouver des combinaisons, des planches et tous les matériels nécessaires pour le surf en location dans leurs locaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s