Que visiter lors d’un road trip dans le nord de l’Italie ?

L’Italie figure parmi les destinations qui font rêver les amateurs de road trip. Il faut également noter sa proximité et ses atouts touristiques qui ne font qu’accroître sa notoriété auprès des voyageurs. Depuis, l’hexagone ou une autre contrée d’Europe, il n’est pas nécessaire de faire un long périple pour se rendre en Italie.

Et pour un road trip inoubliable dans le pays, ses milliers de kilomètres se prêtent à une aventure aussi enrichissante qu’existante. Dans cet article, nous vous fournirons l’essentiel d’un road trip dans le nord e l’Italie.

L’essentiel d’un road trip dans le nord de l’Italie

italy-4925442_1280

Le territoire italien invite les voyageurs avides de découvertes et d’aventures de parcourir des paysages contrastés et des trésors culturels. Et ce, pour l’ensemble du territoire. S’imposant parmi les plus belles destinations d’Europe, ce pays ne manquera pas de dévoiler aux amateurs de road trip les vestiges de son passé prestigieux ainsi que ses panoramas de rêves.

Il ne faut pas également oublier son patrimoine artistique doté d’une certaine élégance, que ce soit dans son aspect général ou sa manière d’être. Et pour organiser une aventure sur les routes italiennes, il suffit de cibler un week-end ou opter pour les séjours classiques.

Mais cela ne suffit pas pour tout découvrir et le choix est tellement vaste qu’il est parfois difficile d’établir un circuit. En effet, plusieurs régions et villes méritent largement le détour si on souhaite vraiment profiter de l’essentiel des richesses du pays.

Entre autres, les villes mythiques sont incontournables lorsqu’il s’agit de faire un road trip en Italie. C’est le cas, par exemple, de Venise, de Milan, de Rome, de Naples ou de Florence. À noter que Milan est un haut lieu abritant plusieurs monuments importants. Parmi ceux-ci, on peut citer la Galleria Vittorio Emanuele, le Duomo et la place de la Sacala.

Quant à Venise, celle-ci n’est plus à présenter, ne serait-ce que pour son romanisme qui est connu du monde entier. C’est également un haut lieu culturel qui ne manque pas de séduire avec, par exemple, sa basilique et sa place Saint-Marc. Pour Rome, cette ville a la particularité de disposer de deux facettes, antique et baroque. C’est donc une destination de choix pour les mateurs d’architecture et de belles pierres.

En outre, pour choisir les régions à visiter lors de votre aventure sur les routes italiennes, n’hésitez pas à choisir un thème. Entre autres, vous pourrez partir sur le thème du vin. Car oui, le vin fait partir intégrante de la richesse culturelle du pays.

Pour votre aventure, vous suivrez donc la route du chianti si vous passez par la Toscane. Sinon, en Campanie, la célèbre route S163 est une des plus belles routes du pays qui doit être prévue dans votre programme.

Cette route donne accès à de magnifiques endroits, dont quelques-uns sont classés au patrimoine mondial. C’est le cas, notamment, de la ville d’Amalfi, de Positano et bien d’autres encore. Par ailleurs, les amoureux seront particulièrement servis en faisant une halte au Lac de Côme. Il s’agit de l’un des plus grands et plus beaux lacs du pays.

Et enfin, dans tous les cas, il convient de savoir que le choix de l’itinéraire va dépendre de quelques paramètres : le budget, la durée du séjour et la saison. Pour prendre le temps de profiter de nombreux attraits, il est conseillé d’y consacrer plusieurs semaines.

Le nord de l’Italie est une région encore trop peu connue. Cependant, cette partie du pays ne manque pas d’atouts. Elle a, notamment, beaucoup à offrir aux amoureux de la nature et de paysages montagneux.

Avant de visiter la région, il convient, tout de même de connaître le climat qui y règne. Sachez que celui-ci est divisé en 3 parties. Celle au-dessus de Milan est constituée principalement de chaines de montagnes, bénéficie d’un climat continental humide.

Ainsi, les étés y sont chauds et les hivers froids. La saison sèche étant inexistante dans cette partie. Ensuite, le littoral nord profite d’un climat méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers doux. Ceci dit, pour éviter les averses et les grandes chaleurs, il est judicieux de visiter le Nord italien pendant les mois de juillet/août au lieu de mai/juin/septembre.

L’Italie du nord est à seulement 1h30 en avion de la France. Par ordre de grandeur, les plus grands aéroports de la région sont ceux de Milan, de Bergame, de Venise, de Bologne, de Turin et de Gêne. Les voyageurs pourront prendre un avion en direction de l’un de ses aéroports et de louer, par la suite, une voiture pour les déplacements, et notamment le road trip.

Il convient de penser à équiper les pneus de chaînes en fonction des lieux à visiter. Concrètement, il existe 7 différentes régions dans le Nord : La Vallée d’Aoste, Ligurie, Piémont, Lombardie, Vénétie, Émilie-Romagne et Frioul Vénétie Julienne.

Les visites des différentes régions de l’Italie du Nord

via-alta-vallemaggia-4398835_1280

La Vallée d’Aoste est localisée à la pointe nord-ouest de l’Italie. Cette région partage des frontières communes avec la Suisse, la France. Elle est célèbre pour ses paysages montagneux et ses vallées.

Diverses activités sont possibles le temps de vos haltes. Entre autres, les amateurs de randonnée pour s’adonner à leur activité favorite dans le Gran Paradiso National Park. Celui-ci propose des sentiers parfaitement adaptés aux débutants. Ces derniers ont également différentes durées. Sinon, les plus expérimentés trouveront des sentiers adaptés à leur niveau en défiant l’Alta via.

Il s’agit d’une randonnée de plus de 120 km avec un pic culminant à plus de 2500m d’altitude et plus de 6000m de dénivelé. Toutefois, il convient de noter que les sentiers sont entièrement bien balisés. Une autre activité à faire dans la région de la Vallée d’Aoste est le vélo. Et pour ce loisir, une halte à La Thuile, Cervina ou Pila est à privilégier.

On y profite de sentiers destinés pour la pratique du VTT. Et enfin, pour ceux qui veulent faire du kayak et du rafting, la Dora Baltea est l’adresse à conseiller. Cette rivière est excellente pour ces activités. Vous trouverez des endroits tranquilles, propices pour une balade en kayak, tout en profitant de la beauté du paysage.

Dans le Piémont, la visite de quelques belles villes telles que Turin s’impose. De nombreux joyaux sont également à voir comme l’abbaye Saint Michelle et Orta San Giulio. Mais les activités en pleine nature n’y sont pas en reste.

Pour faire du vélo, le parcours de De Aqui Trme à Monaruzzo permet de découvrir la région. Celle-ci est particulièrement réputée pour sa production d’amaretto, un alcool local. Cet itinéraire est conçu pour les débutants.

Sinon, les passionnés de la randonnée trouveront leur bonheur sur le chemin de Crea. Il s’agit d’une randonnée de 30 km, pour une journée de marché. Ce circuit conduit au mont sacré de Crea, un édifice classé au patrimoine mondial. Et enfin, si vous aimez le canyoning, le kayak, le rafting ou l’hydrospeed, direction la vallée de Valsesia. De nombreux clubs y sont présents pour proposer différents services.

Pour une ambiance côtière lors d’un road trip dans l’Italie du Nord, La Ligurie est immanquable. Dans cette région, on a la possibilité d’observer des dauphins et des baleines. Les falaises qui bordent les plages se prêtent également à de belles et longues randonnées.

De Vintimille à Luna, notamment, il y a une trentaine de sentiers comptant en tout plus de 600 km. Et puisque les chemins bordent les côtes, l’occasion d’apprécier la beauté du paysage. Mais le vélo est également possible.

Cette option est même très prisée pour rejoindre la côte de Lavagna depuis Tribogna via plus de 35 km de pistes cyclables. Et durant le parcours, vous ne manquerez pas de visiter plusieurs petits villages charmants. Et enfin, puisqu’on est sur le littoral nord-italien, les plages et les activités nautiques ne sont pas en reste. Sachez que cette côte du pays abrite de quelques spots de surf connus, dont Sanremo et Levante. Les meilleures périodes pour y réaliser un circuit sont d’octobre à avril.

La région l’Émilie-Romagne est idéale pour les voyageurs en quête d’aventure dans la nature. On y recèle de nombreux parcs d’aventure où il est possible de faire de l’accrobranche, de la Tyrolienne et de l’escalade.

Sans oublier les autres activités du genre. Parmi les parcs à ne pas louper, on cite ceux de Cerwood, de Cimone et d’Indiama Terme dela Fratta. Et par ailleurs, sur la côte de la mer Adriatique, vous trouverez un cadre parfait pour vous adonner à des activités comme le kitesurf, la planche à voile, le canoë …

Pour des spots moins touristiques, vous pouvez opter pour la province de Rimini. Enfin, la montagne de Cimone invite les aventuriers à la découvrir en vélo grâce à un parcours d’environ 70km. Cette destination propose des remontées automatiques ainsi que des navettes.

La Vénétie est une région célèbre pour la ville de Venise. Toutefois, elle cache des trésors insoupçonnables, dont ses paysages invitant à de belles balades. Pour faire de la randonnée dans cette région, les dolomites sont immanquables.

Ceux-ci constituent d’impressionnants paysages montagneux et offrent plusieurs possibilités de randonnées pour les découvrir. Parmi les sentiers à favoriser, il ne faut pas manquer celui du Cortina d’Ampezzo. Il s’agit d’une petite ayant accueilli le JO d’hiver de 1956.

Sinon, les amateurs de vélo emprunteront la Via Claudia Augusta. Il s’agit d’un ancien chemin romain qui relie l’Allemagne et l’Italie. L’itinéraire est faisable en vélo, car les pistes y sont entièrement aménagées. Et enfin, dans La Vénétie, la Garda Laka constitue un spot incontournable pour les passionnées du kitesurf. Le bord du lac regorge d’écoles. Il est également possible d’y louer du matériel.

Friuol-Vénétie Julienne est la plus à l’est des régions du Nord italien. Elle profite de quelques paysages montagneux, notamment au niveau de sa frontière avec l’Autriche. La région abrite également des lagunes célèbres comme celle de Grado et de Marano.

Pour faire de la randonnée dans cette région, la vallée de Forni di Sorpa propose des sentiers présentant une variété de difficultés. La randonnée peut commencer au Camping Tornerai ou du centre-ville.

Les parcours existent en 10 km jusqu’au 50 km pour un marché de plusieurs jours. En outre, l’Alp adria trail est un chemin entièrement balisé pour faire du vélo. Ce sentier relie Salzbourg et la ville côtière de Grado.

Il s’agit sûrement du plus bel itinéraire en vélo en Italie. Et enfin, le kitesurf et la planche à voile seront à privilégier dans les lagunes de Marano et de Grado. Vous y trouverez plusieurs écoles pour vous initier ou pour louer du matériel.

Les autres joyaux à voir

grand-canal-918699_1280

Cité aux brumes hivernales éthérées, canaux et rues étroites, la ville de Venise a bien des caractères. Pourtant, elle est située entre la réalité et le rêve et ne manque pas de séduire les visiteurs en quête d’authenticité.

En effet, ville romantique, Venise est une cité vivante et animée. Son côté convivial est relevé par ses jardins secrets, et petits bars, des places… Bref, il est difficile de ne pas découvrir la beauté de cette ville lors d’un road trip en Italie du Nord.

Ferrare occupe une place importante dans la région Émilie-Romagne. Le centre-ville de cette cité est idéalement parsemé de trésors artistiques et architecturaux. On peut, entre autres, noter le Castello Estense trônant au-dessus des douves en eau ou encore les fresques du Palazzo Schifanoia.

À Milan, la Pinacoteca di Brera est un incontournable. Idem pour l’Academia Carrara à Bergame. Ces musées proposent de nombreux maîtres italiens de la peinture tels que le Titoret, Titien et Botticelli.

On y trouve des centaines d’œuvres constituant le paysage de la peinture locale, du 15e au 18e siècle. En outre, Milan est également connu comme la capitale de la mode et du design qui séduira à coup sûr les fashionistas.

Les bons à savoir pour un road trip agréable

train-3412393_1280

En tarin ou à bord de sa propre voiture, un road trip dans le nord de l’Italie constitue une aventure mémorable. Toutefois, afin de vivre une expérience inédite sans stress, il convient de bien s’informer sur la destination, mais aussi sur la manière dont on veut réaliser l’expérience.

À noter que de nombreux voyageurs préfèrent le voyage en train. En effet, il s’avère que c’est un moyen original de visiter cette partie de la contrée. C’est également le plus pratique, car il permet de se déplacer d’un point A à un point B en toute quiétude. Aussi, cela permet aux voyageurs d’utiliser leur temps à faire autre chose.

En Italie, la compagnie Trenitalie est similaire à notre SNCF. Il y a également des trains intercités et régionaux. Les trains régionaux ne proposent pas le luxe et donc ne sont pas conseillés. Pour la préparation de votre itinéraire, il est, par ailleurs, judicieux de vous informer sur le site Trenitalia. En outre, il est possible d’emprunter des trains de nuit.

Toutefois, cette option ne permet pas vraiment de profiter des paysages. En outre, il faut penser au pass Interrail lorsqu’on envisage de faire un road trip en train en Italie. Il est à commander et à payer par Internet. Ce pass vous permettra de voyager gratuitement dans un laps de temps dans les trains intercités et régionaux. Pour les trains à grande vitesse, vous devez réserver une place et vous acquitter un supplément.

Mais pour plus de liberté, la formule « voiture » est pratique. Il faut savoir que plus on va vers le nord, plus les transports en commun, et notamment les trains sont moins fiables. En effet, il faut de la grande patience ainsi surtout ne pas avoir un circuit chronométré à la minute. Par ailleurs, la voiture est également pratique pour découvrir des lieux en peu reculés et moins touristiques. Cette option est d’autant plus intéressante si vous prévoyez de séjourner à proximité des grands lacs ou en montagnes.

Quand on parle de road trip, le camping est un sujet qu’il faut parfois évoqué. D’ailleurs, cette formule est très appréciée par les visiteurs. Sachez qu’il n’est pas nécessaire de réserver un camping si vous en avez un.

Par contre, il convient de prévoir une arrivée avant 11h30 au camping. N’hésitez pas à téléphoner la veille pour savoir la disponibilité des départs. Cela est important si vous vous y rendez en juillet et août. En effet, il peut être difficile de dénicher une place à cette période.

Par ailleurs, en ce qui concerne le camping sauvage, sachez que chaque région à ses propres règles. Entre autres, en Vénétie et Frioul-Vénétie Julienne, cette activité est interdite. Toutefois, elle est tolérable dans certaines régions, mais présente tout de même des contraintes de temps, de taille de toile…

Le camping ou le matelas pneumatique ne vous convient pas. Et si vous vous orientez vers les bed and breakfest ou les Agriturismo.

Une application et un site sont disponibles pour consulter tous les B&B de la région. La réservation peut se faire en ligne et le payement se fait sur place. Pour les argiturismo, ceux-ci sont des restaurants et des logements chez les producteurs (olives, vignes…). Cette formule permet également une immersion parmi les locaux.

Les conseils à retenir pendant le voyage

landscape-4950066_1280

On vous l’a déjà dit. Pour un périple en train, la patience est de mise. Et si vous faites votre road trip en voiture, il faut être vigilant. N’hésitez pas à consulter des informations sur la conduite en Italie.

En outre, il est toujours judicieux d’avoir du liquide sur vous, car on n’accepte pas toujours la carte bancaire, notamment dans les petits commerces.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s