Que visiter au Costa Rica ?

Si vous aimez la nature, le Costa Rica est la meilleure destination pour vous. Ce pays se trouve au Sud de l’Amérique centrale, à l’ouest du Panama et au sud du Nicaragua.

Grâce à sa position géographique exceptionnelle, le Costa Rica est réputé pour la richesse de sa faune et de sa flore.

Votre séjour vous comblera grâce aux visites des parcs, en passant par les forêts et les volcans. Les amoureux de sensations fortes seront séduits par l’abondance des sites dédiés pour ces d’activités.

La beauté naturelle du Costa Rica est également issue de ces deux façades maritimes. L’une s’ouvre sur la mer des Caraïbes alors que l’autre donne sur l’océan Pacifique. Un séjour au Costa Rica promet donc d’être intéressant.

Le Parc National Manuel Antonio

Le Parc National Manuel Antonio est merveilleusement situé au bord de l’océan Pacifique.

Le temps d’une visite, vous aurez la possibilité de savourer la vue sur une plage magnifique. Vous pourrez même vous baigner dans une eau tiède et calme après la visite du parc.

Si vous avez de la chance, vous pourrez rencontrer des dauphins et des baleines au cours d’une sortie en mer.

En outre, vous aurez l’occasion de visiter une étendue avec une végétation dense où vous verrez des singes hurleurs, des paresseux ainsi que des iguanes et des perroquets.

Avec une superficie de 16 km², le Parc National Manuel Antonio détient une biodiversité exceptionnelle.

Afin de pouvoir explorer une grande partie des sentiers dans cette forêt tropicale humide, il est possible de réaliser les randonnées à dos de cheval ou en rafting.

Le village de Tortuguero

Le village de Tortuguero se situe en face de la mer des Caraïbes. Certains le qualifient comme un petit paradis perdu au cœur de la forêt.

L’aventure commence dès la traversée à travers la jungle à bord d’un loncha. Au terme d’une longue navigation, vous découvrirez un véritable sanctuaire de la vie sauvage.

La particularité du village de Tortuguero, c’est sa plage de sable noir. Les tortues luth viennent pondre leurs œufs sur cette plage entre le mois de juin et d’octobre. C’est d’ailleurs pour assister à ce spectacle que de nombreux touristes viennent à cet endroit pendant cette période.

A l’intérieur du parc, les visiteurs peuvent s’adonner à de nombreuses activités. Vous pourrez, par exemple, vous enfoncer dans la jungle en parcourant de multitudes canaux à bord d’un kayak. Au cours de cette virée, vous verrez sûrement des caïmans, des singes et des paresseux.

Il y a également le centre de conservation des tortues de mer que vous pourrez visiter. Vous pourrez ainsi en apprendre un peu plus sur leur mode de vie et leur histoire.

Rincon de la Vieja

Le parc nationale Rincon de la Vieja est aussi connu sous le nom «Le coin de la vieille». D’après les autochtones, ce nom lui vient d’une ancienne et tragique légende faisant la renommée de la région.

Ce parc de 14 300 ha est un atout pour le tourisme dans la région de Guanacaste.

L’attraction la plus palpitante est bien sûr le volcan qui est actif. Vous serrez même étonné par l’émanation de soufre que vous sentirez dès l’entrée du parc.

Le parc se distingue en deux grands secteurs à savoir las Pailas et Santa Maria. Le premier est situé au pied du volcan.

Au cours de la randonnée, vous passerez devant les chaudrons d’eau bouillante. Par contre, le second secteur est agréablement aménagé pour que vous puissiez vous reposer et pique-niquer.

Notons que la visite dure plusieurs heures du fait que le volcan Rincon de le Vieja est composé de neuf cratères.

Chaque sentier vous mène à des points de vue offrant un panorama surprenant sur une nature flamboyante.

Pour le plaisir des yeux, vous ne manquerez certainement pas les cascades qui sillonnent les vallées. Vers la fin de votre parcours, vous pourrez vous reposer dans les sources d’eaux thermales et les lieux de baignade chauffés par la terre volcanique.

Le volcan Irazú

Gravir une montagne pour voir un volcan est une expérience qui ne se fait qu’une seule fois dans une vie.

Au Costa Rica, vous pourrez vivre cette aventure. Cette visite fait partie des premières activités que vous pouvez faire dès votre arrivée dans le pays.

De bon matin, il est conseillé d’opter pour une location de voiture à l’aéroport de San José Costa Rica et de partir à l’assaut du Parc Nacional Volcan Irazú.

Lorsque vous atteindrez le sommet, vous aurez un point de vue exceptionnel sur la Vallée Centrale. Celle-ci est constituée de forêts et de pâtures à perte de vue.

Cette végétation est due à l’immense fertilité des terres. La terre est en effet devenue très fertile après l’éruption volcanique d’Irazú en 1963.

Le parc du Corcovado

Comme nous l’avons dit, le Costa Rica est le temple de la nature par excellence.

Dans cette optique, le parc de Corcovado n’est pas une exception. Il se situe dans une baie de la péninsule d’Osa.

Pour le rejoindre, vous devez embarquer à bord d’un loncha et traverser la rivière Sierpe. Malgré qu’il s’agisse du parc national le plus isolé du Costa Rica, il offre un paysage particulièrement spectaculaire.

Le parc du Corcovado est la plus grande forêt tropicale humide du pays. Sa biodiversité est tellement riche que vous serez comblé par la beauté de sa faune et de sa flore.

Au cours d’une telle expédition, vous croiserez sûrement les animaux les plus célèbres tels que les capucins, les toucans et les jaguars. Les singes hurleurs sont également des incontournables.

Il existe aussi d’autres moyens pour explorer cette nature verdoyante. Vous pourrez monter à cheval et partir à travers les sentiers forestiers. L’avantage de cet endroit, est que vous pouvez accéder à la lisière du parc par l’intermédiaire de nombreux sentiers à partir de Bahia Drake.

Cela vous évitera de dépenser de l’argent en plus pour le service d’un guide. Pourtant, vous pourrez tout de même avoir une vue incroyable sur la vie sauvage dans cette forêt tropicale au bout du monde.

Après une demi-journée d’activité physique, vous pourrez monter à bord d’un bateau pour rejoindre l’Isla del Caño.

La réserve de Sarapiqui

Avec la station biologique qui se nomme Selva, la réserve de Sarapiqui est l’un des endroits les plus exceptionnels du Costa Rica. Si les étudiants et les chercheurs sont attirés par ce lieu pour la diversité de sa faune et de sa flore, les passionnés viennent découvrir l’authenticité du paysage dans une nature dense.

Afin de rencontrer les animaux de plus près, vous devez vous aventurer dans la réserve au cours d’une randonnée de 3 à 6 h de marche. Les plus aventureux pourront tenter une virée nocturne pour découvrir une autre facette de cet univers prodigieux.

Si vous avez plus de temps, vous pourrez partir en croisière sur le Rio Sarapiqui le lendemain. Cela vous donnera l’occasion de passer à côté de Puerto Viejo. Aussi, il est possible de réaliser une descente en rafting.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s