Quels sont les paysages les plus magnifiques du monde ?

La planète bleue recèle en elle des paysages, dont la beauté dépasse de loin notre plus profonde imagination. Si l’on devait les mentionner tous, on y passerait certainement la journée, tellement la Terre en offre tout un tas. Néanmoins, afin de combler vos envies de voyage, la rédaction a pris le soin de sélectionner pour vous les plus beaux et les plus époustouflants d’entre eux.

La Grande Barrière de Corail en Australie : un présent de la nature au décor magistral

Dans notre classement des plus beaux paysages que nous offre le monde, la Grande Barrière de Corail gagne la première position. Niché au large de Queensland, ce chef-d’œuvre de la nature est connu pour être le plus grand système corallien et aussi la plus importante structure vivante de la planète. Visible de l’espace, l’ensemble du site est un véritable enchantement pour les yeux.

Impossible de rester de glace face à cette splendeur d’une beauté inégalée. Des eaux turquoise, ponctuées par de magnifiques coraux viennent embellir cette merveille écologique. S’étirant sur plus de 2 300 km, celle-ci s’enjolive de 2900 récifs et pas moins de 500 îles. Du fait de son exceptionnelle biodiversité, de ses eaux chaudes et de sa grande accessibilité, l’adresse est une destination très populaire auprès des plongeurs de tous les niveaux.

On qualifie bien souvent cette immense barrière comme la huitième merveille du monde. Et il y a de quoi. Vu d’un avion, le panorama de récifs, d’îles et de bancs de coraux aux couleurs différentes se présente comme une vaste mosaïque de paysages aux formes et aux tailles diverses, ne ressemblant à nul autre ailleurs.

Au cœur de ses eaux, la vie bat son plein. On répertorie ici toute un foisonnement de plantes et d’animaux aquatiques. La complexité biologique de la barrière est le reflet de la maturité de son écosystème, dont l’évolution a commencé depuis des millénaires. Plus de 4 000 espèces de mollusques et plus de 1 500 espèces de poissons, sans compter les innombrables éponges, les vers marins, les anémones viennent décuplent la magie de ce spot.

Aussi, cette étendue de récifs constitue un refuge pour d’innombrables espèces de baleines et de dauphins. Notons que le site est une importante zone de vêlage de la baleine à bosse. De par la grande richesse et la pluralité de la vie marine, attendez-vous ici à un spectacle du jamais vu. Autant le panorama que le show qu’offrent les créatures de ce joyau digne d’une carte postale valent tout le détour du monde.

La réserve de la vallée de Jiuzhaigou en Chine : un paradis aux mille et une couleurs

Prochaine étape de votre quête de superbes paysages : la réserve naturelle de la vallée de Jiuzhaigou. Au charme insoupçonné, cette belle destination de la Chine vous emportera infailliblement vers un univers sans égal. Classée réserve de biosphère par l’UNESCO, celle-ci doit son renom à la beauté de ses lacs et de ses chutes d’eau.

Ses eaux tantôt émeraude, tantôt turquoise se confondent sans fausse note à l’ensemble de la végétation. Chaque année, la splendeur et la magie de cette vallée attirent toute une flopée de touristes venus des quatre coins du globe. Que cette euphorie touristique ne soit pas un frein pour que vous fassiez sa découverte. Les merveilles qu’offre ce petit paradis terrestre valent une escale.

En son cœur, il réunit tout ce qu’il y a de plus beau et de plus vrai que la nature a à nous offrir. Entre ses prairies colorées, ses forêts de pins, ses sommets enneigés et ses étendues d’eau, le décor est à juste titre déconcertant. La meilleure période pour apprécier ce cadeau du ciel reste l’automne. A ce moment de l’année, les paysages des lieux prennent une toute autre forme. Les teintes orangées de cette saison mettent l’ensemble du parc dans une atmosphère féérique.

Lors de votre passage dans ce petit bout de la Chine, ne manquez pas de faire la découverte du lac Changhai, l’un des plus grands du lieu. Cette immensité de bleu se située à 3 100 m d’altitude. Elle s’entoure de plusieurs pics enneigés, qui se reflètent dans ses eaux si calmes.

Ce qui résulte à un joli panorama. Le lac des Cinq fleurs, un autre point d’intérêt à absolument découvrir ici. Il s’agit de l’un des plus époustouflants sites de la vallée de Jiuzhaigou. Le lac du Panda et celui du Cygne, la chute des Perles et les neuf villages tibétains, dont la réserve doit son nom sont autant d’attractions qui mériteraient que vous y posiez votre regard.

Les parcs d’Iguazú et d’Iguaçu : des joyaux verts perdus au cœur de l’Argentine et du Brésil

Avec celui d’Iguaçu au Brésil, le parc national d’Iguazú en Argentine fait partie des sites naturels les plus étonnants et les plus prodigieux au monde, et ce, tant sur le plan visuel qu’acoustique. Les deux homologues frontaliers sont inscrits dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ils sont réputés pour leurs grandes et spectaculaires chutes d’eau, nichées dans des forêts de feuillis subtropicales très diversifiées. Les gouttelettes issues des cataractes forment d’extraordinaires nuages humidifiant les îles couvertes de forêts, sans oublier les berges de la rivière. Entre terre et eau, une étonnante interface s’installe en toute harmonie.

L’évasion y est plus qu’évidente. Apprêtez-vous à y inspirer une bonne bouffée d’air frais. Pour admirer toute la magnificence et la majesté de ces sites, vous pouvez les survoler depuis un avion. La vue est tout simplement extraordinaire. Ne manquez pas de prendre quelques jolis clichés pour ramener ce bout d’Éden chez vous.

En plus d’offrir l’un des paysages des plus sublimes au monde, ces deux aires sauvegardées permettent de découvrir toute une ribambelle d’animaux. L’un comme l’autre sont de véritables sanctuaires pour les oiseaux. Dans les airs ou dans les arbres, prenez ici tout votre temps pour admirer les martinets à tête grise, les toucans de Bâillon et les cassiques à épaulettes qui se fondent étonnamment bien dans cette immensité de vert. Le temps d’une pause dans ces lieux, admirez leurs mammifères, leurs reptiles et leurs amphibiens qui ne manqueront d’égayer votre parcours.

Le Blyde River Canyon : un bel ensemble de panoramas caché en Afrique du Sud

Si vous vous envolez en Afrique du Sud, vous aurez la chance de faire la découverte de l’éternel Blyde River Canyon. Cette pépite dissimulée dans la province du Mpumalanga offre l’un des plus beaux paysages au monde. Elle fait la fierté de l’Afrique du Sud.

Avec le parc national Kruger, le site s’impose comme l’un des plus beaux joyaux de la nation arc-en-ciel. Notons que le Blyde River Canyon se qualifie comme étant le troisième plus Grand Canyon de la planète et le deuxième en Afrique. On vous conseille chaudement de venir avec votre appareil photo sur cet endroit, car le show mérite quelques photos en guise de souvenirs.

Ce joyau de toute beauté offre plusieurs points de vue, vous promettant des moments d’exception, à découvrir en famille ou entre amis. Sans conteste, le plus gracieux et plus célèbre panorama de cet espace, c’est celui qui donne sur les Trois Rondavels, les trois huttes en afrikaans. On les a définis par cette appellation, puisqu’elles ressemblent à des cabanes au toit de chaume. Vous pouvez voir ces étonnantes collines taillées par l’érosion depuis deux belvédères, qui se situent à quelques mètres l’un de l’autre.

L’autre point de vue phare de ce bel endroit est celui de God’s window, la fenêtre de Dieu. Voilà un nom qui fait rêver. Il offre une vue plongeante de 700 m sur une luxuriante forêt. Si la chance est de votre côté, vous pourrez apercevoir depuis ce point le remarquable parc national Kruger.

Pour rehausser le charme du Blyde River Canyon, ses envoûtantes cascades ne manquent pas de faire ressortir les meilleures d’elles-mêmes. Si les chutes de Berlin étonnent par leur forme ressemblant à une bougie, celles de Lisbon, par contre, subjugue par leur grande majesté. Après vos longues randonnées dans ce vaste espace, profitez d’une parenthèse rafraîchissant sur ces cataractes.

Le Taj Mahal en Inde : un symbole de l’amour éternel aux magnifiques attraits

Citer les extraordinaires paysages du globe et zapper l’intemporel Taj Mahal serait une chose inconcevable. L’un des plus beaux monuments symbolisant l’amour mérite amplement sa place dans notre sélection. Cet emblème de l’Inde a suscité la curiosité et l’admiration de bien de touristes des quatre coins du globe. Celui-ci se dresse fièrement sur la rive droite de la rivière Yamuna, au cœur d’un pittoresque jardin moghol d’environ 17 ha, dans le district d’Agra.

Serti de jolies pierres précieuses, cet imposant monument de marbre stupéfie tant par son architecture que par son histoire. Pour un petit rappel, l’empereur Shâh Jahân construisit ce déconcertant édifice afin d’honorer la mémoire de sa troisième épouse, sa favorite, Mumtâz Mahal. Cette dernière meurt lors de l’accouchement de son quatorzième enfant. En voyant cet édifice au charme renversant, on se rend bien compte de la profondeur de l’amour que l’empereur portait à sa bien-aimée.

Pour ce qui est de son architecture, sa notoriété est à la hauteur de sa beauté. Bien de marbriers, sculpteurs, calligraphes, mosaïstes, peintres et d’autres artisans ont été sollicités pour l’édification de ce chef-d’œuvre de l’art indo-islamique. L’aspect architectural du complexe repose essentiellement sur une combinaison rythmée d’ombres et de lumières, d’éléments convexes et concaves.

N’oublions pas non plus les coupoles et les arcs qui viennent inexorablement relever l’attrait visuel du site. Ses sculptures en marbre avec de magnifiques incrustations prodiguent à ce monument toute son unicité. En somme, le Taj Mahal combine à juste titre une surprenante harmonie de matières et de formes et une grande qualité d’exécution. La bâtisse représente la plus spectaculaire œuvre artistique et architecturale de toute l’architecture funéraire indo-islamique. Une belle construction humaine à absolument découvrir au moins une fois dans sa vie.

Le Grand Canyon : un des plus impressionnants spectacles géologiques du globe

Assurément, le Grand Canyon vient élargir notre liste des plus époustouflants paysages que la nature nous fait cadeau. Il s’agit sans doute de la gorge la plus impressionnante de la planète bleue. Il s’inscrit, bien entendu, dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Sculpté par la rivière Colorado, ce prodigieux parc se niche au cœur de l’Arizona, aux États-Unis.

Les strates horizontales de celui-ci narrent une histoire géologique de près de deux milliards d’années. Avec une réputation qui n’est plus à rappeler et une beauté naturelle relevant de l’extraordinaire, cette gorge d’une profondeur de 1,5 km est cataloguée comme l’un des paysages les plus puissants et les plus ensorcelants au monde.

Y passer à côté, c’est rater quelque chose de grandiose. Sur le plan visuel, le site tient sa notoriété de par son caractère vertigineux et de ses buttes en formes de temples. Sa topographie, si vaste, multicolore que labyrinthique en est aussi pour quelque chose. En un regard, on se laisse ici téléporter vers un univers, semblant sortir de l’imaginaire.

D’autres curiosités naturelles viennent également magnifier cette belle adresse. Hauts plateaux, déserts, cônes de cendres, cours d’eau ainsi que des cascades œuvrent côte à côte pour donner un charme inédit au parc. Notons que l’une des plus grandes rivières d’eaux vives d’Amérique se trouve ici.

En plus de receler des données géologiques sur quatre ères de l’histoire de l’évolution de la Terre, le Grand Canyon répertorie également toute une ribambelle de milieux biologiques, permettant le développement de plusieurs espèces animales et végétales.

Preikestolen : une majestueuse falaise implantée au cœur de la Norvège

Preikestolen, encore une autre sublimissime destination où l’on aura le privilège d’admirer un captivant paysage. Culminant à 604 m d’altitude, cette imposante falaise trône au-dessus des eaux du Lysefjord, qui sont d’un bleu sans pareil. Celle-ci fait, chaque année, la visite d’un nombre incalculable de touristes venus des quatre coins du globe.

Ces voyageurs sont, particulièrement, attirés par le point de vue offert au bord du vide de ce bloc de pierre. Remarquons que du haut de cette falaise, les intrépides auront le plaisir d’apprécier toute la magnificence de Preikestolen et de ses paysages environnants. La découverte de ce remarquable site vous permettra de vous constituer de beaux souvenirs impérissables durant votre échappée belle en Norvège.

Pour apprécier toute la magie des lieux, on vous conseille de vous rendre à Preikestolen pendant la période qui se situe entre avril et octobre, c’est à dire durant la haute saison. Si vous souhaitez plus de calme et prendre de beaux clichés, il vaut donc mieux éviter les grandes affluences touristiques. Il serait préférable d’y aller tôt le matin. La fin de l’après-midi est aussi conseillée.

La baie d’Halong au Vietnam : une pépite bien dissimulée au cœur du Vietnam

Si vous vous envolez du côté du Vietnam, ne manquez surtout pas de faire la découverte de la baie d’Halong. Cette prestigieuse œuvre de la nature a le mérite d’offrir l’un des plus beaux panoramas du monde. Et c’est amplement justifié. Le site compte une multitude d’îles et îlots karstiques calcaires immergés, formant ainsi un paysage marin des plus étourdissants.

De par leurs reliefs vertigineux, la quasi-totalité des îles est inhabitée, ce qui leur permet, bien sûr, de conserver toutes leurs authenticités. À côté de ses îles, son écosystème tropical et sa richesse biologique viennent décupler leurs valeurs esthétiques de ce coin paradisiaque. Ces atouts lui ont permis de se classer dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Bien que l’adresse a été le théâtre de plusieurs batailles navales et d’une grande exploitation humaine dans le passé, cela ne lui a pas empêché de conserver son charme naturel, et ce, jusqu’à notre époque. Notons que la baie est l’une des pierres angulaires du tourisme au Vietnam. Si vous voulez parfaire votre voyage au pays et combler vos yeux de superbes panoramas, ce site vaut une petite parenthèse. Et pour cette découverte, il vous faudra bien entendu faire une croisière en bateau.

Le temps de votre échappe belle sur cette baie, faites donc la découverte de ses multiples criques, plages et lacs intérieurs, qui eux aussi apportent leur contribution pour magnifier ce site. N’omettons pas non plus ses magnifiques cavernes et grottes. Ne manquez pas de sillonner quelques-unes d’entre elles pour compléter votre programme de voyage au Vietnam.

Les tsingy rouges à Madagascar : des chefs-d’œuvre orchestrés par Dame nature

Madagascar, une splendide île perdue au cœur de l’océan se classifie dans le palmarès des meilleures destinations africaines. Cette plaisante adresse doit principalement sa réputation à ses tsingy rouges. Ces petites merveilles se trouvent dans la région nord du pays, au sud-est de Diégo-Suarez. Celles-ci sont d’une extraordinaire beauté et constituent l’un des plus époustouflants paysages de la planète.

Tantôt acérées, tantôt arrondies, elles s’inscrivent dans la liste des incontournables de l’île rouge. Lors de votre arrêt, laissez-vous séduire par leurs formes uniques et leurs teintes chatoyantes, dignes de l’esprit d’un Far West hollywoodien. Notons que ces joyaux ne sont pas le résultat d’une création humaine. Au fil des années et aux yeux de tous, la nature a façonné d’une manière exceptionnelle ces tsingy.

Le mélange de différents oxydes naturels confère à ces curiosités tout un florilège de jolies couleurs chaudes. Ces dernières vont d’un blanc éclatant à un rouge bien intense. Remarquons que les tsingy sont en perpétuels changements, ce qui n’est pas du tout le cas de ses voisins. En effet, les crues et les pluies emportent avec elles certaines formations pour en créer de nouvelles.

Pour rejoindre ces authentiques créations de la nature, il vous faudra entreprendre deux heures de route difficiles et quelque peu tortueuses. Vous pouvez y accéder soit avec un 4×4, soit avec un 4L. Les plus aventureux ne manquent pas d’y faire une randonnée à pied.

Pour profiter pleinement de ce paysage d’une rare beauté, trois points de vue sont accessibles. Les deux premiers peuvent être atteints avec une voiture et offre un panorama à couper le souffle depuis les hauteurs du canyon. Un autre chemin, par contre, conduit les plus curieux juste aux pieds de ces merveilles. Si vous êtes patients, restez-y plusieurs heures pour admirer la variation des nuances de ces tsingy. Soulignons que les lueurs chaudes d’une fin d’après-midi restent les plus belles. Une splendeur qui mériterait que vous preniez votre mal en patience.

Le Grand Cenote : une curiosité naturelle aux aspects atypiques

Il serait pour nous inconcevable de mettre un point final à cette rubrique sans mentionner le Grand Cénote dans la liste des paysages enchanteurs. Ce joyau d’Amérique compte parmi les plus renversants cenotes de la Riviera Maya au Mexique. Il se trouve à seulement 5 km de Tulum, sur la route menant vers deux autres surprenants cenotes : Car Wash et Zacil-Ha. Le Grand Cenote se singularise par sa forme en arc de cercle, en demi-lune, emplie de plusieurs formations géologiques.

Couplé à cela, le site offre de magnifiques jeux de lumière de bleu, donnant ainsi envie de passer de longues heures. Ses eaux sont d’une telle clarté qu’il nous permet d’apercevoir les différentes créatures qui se cachent en elles, sans avoir à plonger profondément. Le vert de sa végétation se marie, quant à lui, à l’ensemble du décor. Le tout ne peut qu’émerveiller les yeux.

Si vous êtes un grand passionné de la plongée sous-marine, pourquoi ne pas faire une découverte plus approfondie des panoramas qui se cachent sous l’eau ? Notons que la plongée est ici très facile. Sa faible profondeur et son excellente visibilité le rendent accessible même aux plus jeunes. Lors de cette randonnée aquatique, ne manquez pas d’explorer la turtle area.

Nager avec les tortues de ce petit espace est une belle expérience en soi. La profondeur maximale est ici de 7 à 8 m. Pour mieux appréhender la beauté de cette œuvre de la nature, il serait préférable d’y rester au minimum deux heures. Entre plongée, baignade et découverte, vous aurez de quoi vous occuper. Le cenote étant semi-ouvert, le meilleur moment pour apprécier une excellente luminosité sous l’eau reste en milieu de journée. Néanmoins, même très tôt le matin, vous pouvez très bien apercevoir, sans plonger, les merveilles de ses eaux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s