Visiter Kingston, la capitale de la Jamaïque

La Jamaïque ne manque pas d’atouts pour séduire les visiteurs en quête d’aventures et d’authenticité. De sa capitale Kingston, aux plages paradisiaques d’Ocho Rio, en passant par la vaste forêt tropicale des Blue Mountains, la terre rasta propose un séjour mémorable.

À travers son melting-pot de panoramas naturels, sa culture métissée et son exotisme, le pays de Bob Marley constitue une excellente destination pour vivre une expérience unique. Par ailleurs, le territoire affiche un climat tropical. La saison sèche s’étale de décembre à avril.

C’est donc la meilleure période pour programmer un voyage en Jamaïque. Quant à la saison de pluies, celle-ci est moins propice pour voyager. Elle s’étend de mai à octobre, et se manifeste par des averses plus fréquentes sur la côte nord.

Dans cet article, nous vous emmènerons à Kingston, la capitale jamaïcaine. Mais avant, découvrez quelques bonnes raisons de partir pour cette destination.

Quelques bonnes raisons de visiter le pays

plage yo

La Jamaïque est un pays situé au sud de Cuba. Elle déploie toute sa beauté en s’imposant comme un petit paradis idéalement placé sur la mer des Caraïbes. Toutefois, la terre natale de Bob Marley reste encore assez méconnue des voyageurs. Pourtant, les brochures et les cartes postales ne sont pas que des publicités. En effet, le territoire jamaïcain se présente comme une île entre ciel et terre, où le soleil est présent toute l’année.

Des kilomètres de plages au sable fin, des eaux tièdes, de la végétation luxuriante, des couchers de soleil impressionnants… cette contrée saura proposer à ses visiteurs un séjour sous le thème de découvertes et de dépaysement.

Et pour les passionnés de la culture afro, le pays est empreint d’authenticité avec une histoire liée à l’esclavage. Il propose un voyage d’émotions, hors des sentiers battus, dans les villes et dans des villages.

Destination caribéenne attachante, la Jamaïque est réputée pour abriter des plages paradisiaques. Un séjour sur cette île tropicale séduit à coup sûr les amateurs de farniente et d’activités balnéaires. Même les vacanciers en quête de coins plus calmes et intimes s’y retrouveront. À noter que la plupart des plus belles plages du pays sont privées.

Certaines d’entre elles ont servi de décor à plusieurs tournages de film dont, Le lagon bleu, Golden Eye ou encore Cocktail. Bref, que vous soyez en couple, en famille ou entre amis, les plages jamaïcaines vous feront vivre un rêve caribéen. Vous pouvez y programmer des activités nautiques. Des animations pour les enfants et des soirées festives seront également au rendez-vous.

Il est tout à fait possible de profiter d’une prestation All inclusive en optant pour la formule « club vacances ». Certains établissements étendent leur architecture en bordure de sable blanc, et d’autres profitent d’un emplacement de choix, entre autres, dans une crique.

En Jamaïque, la nature est reine. Il s’agit même d’un de ses plus grands atouts qui fait le bonheur des amateurs d’écotourisme. Confidentielle et authentique, cette destination regorge de trésors naturels.

Ceux qui cherchent un écrin de nature y seront servis. En effet, l’arrière-pays est particulièrement luxuriant. Il est truffé de rivières sauvages, de jungles touffues, de plantations de cannes à sucre et de cascades. Il s’y trouve de nombreuses espèces endémiques aux couleurs flamboyantes comme les orchidées, les plantes carnivores, les oiseaux de paradis, les hibiscus…

Ceux qui sont en quête davantage d’aventures seront satisfaits en visitant les mangroves aux crocodiles de la Black River ou encore le Blue Laggon. Les Blues Montains, une forêt tropicale intacte depuis des millénaires, ne manquera pas de séduire les amateurs de trekking.

jamaica-348840_1280

La Jamaïque, c’est aussi une île vibrante aux rythmes de reggae, une bonne cuisine et d’histoire. Le passé esclavagiste du pays est, entre autres, témoigné par les plantations de la canne à sucre. Pour en savoir davantage sur ce passé, la visite des quelques demeures bicentenaires comme Séville Great House ou Rose Hall, ainsi que des distilleries s’imposent.

Et le temps d’une escapade dans la capitale Kingston, on part sur les traces de Bob Marley, de Jimmy Cliff ou encore de Peter Tosh pendant la visite du légendaire Tuff Gong Studio. Sinon, le marché de Downton Kingston propose une belle balade. Il est possible d’y assister à des cours de cuisine typique et goûter aux senteurs et aux saveurs de quelques spécialités locales.

Les visiteurs ne resteront sûrement pas indifférents face au fameux jerk, une sorte de grillade de poulet mariné. Et dans le pays de Bob Marley, il y règne une autre senteur qui fait baigner les visiteurs dans une atmosphère zen, celle de ganja ou l’herbe de la sagesse » comme les rastafaris l’appelle.

Kingston, une capitale dynamique aux divers attraits touristiques

tor

Kingston est le pôle culturel et industriel de la Jamaïque. Encore moins connue, cette capitale est souvent considérée comme une ville d’escale. Elle est délaissée au profit des stations balnéaires. Cependant, il convient de noter que cette localité a plus d’un atout. En effet, elle recèle de lieux et endroits insoupçonnés qui méritent un détour.

Les Hope Botanical Gardens constituent, entre autres, une étape incontournable de cette ville. On note également le Musée d’art national ainsi que celui de Bob Marley. Ce dernier ne manque pas de susciter la curiosité des voyageurs, même ceux qui ne sont pas fans de la star. Sinon, sur la côte nord-ouest de la ville, il est possible de trouver une belle plage, celle de Montego Bay.

Cette dernière est connue pour sa plage de sable blanc et ses eaux turquoise. Et dans le nord-est, Long Bay enchante avec sa plage de sable rose.

Le reggae est né en Jamaïque dans les années 60. Il est apparu à Kingston avant que cette capitale ne devienne le théâtre de violents affrontements politiques. De nos jours, la ville constitue le cœur étatique et économique de la contrée. En outre, bien que la ville soit dynamique, il est judicieux de ne pas s’y aventurer tout seul. Entre autres, pour découvrir la galerie nationale ou le marché artisanal, les excursions organisées sont une solution pratique. Il faut noter que Kingston est aussi un centre touristique et commercial important.

En tant que ville coloniale, il dispose d’une architecture particulière. Celle-ci mélange le style européen aux styles caribéen et moderne. À titre d’information, il y a deux villes dans la capitale. Il s’agit du Downtown dans le centre-ville historique et New Kingston au nord, plus touristique et plus moderne.

Lorsqu’on envisage de voyager pour la première fois en Jamaïque, il convient de comprendre les modes de transport sur place pour éviter de stresser. À Kingston, il existe plusieurs moyens de transport, dont le bus, le taxi ou les voitures de location. Pour une solution économique, le bus est pratique. Toutefois, il faut noter que les bus sont souvent bondés.

Sinon, les « routes taxis » ont le même mode de fonctionnement que les bus. En effet, ils ont un itinéraire fixe et embarquent en même temps de nombreux passagers. Mais il y a aussi les « charter taxis ». Ceux-ci fonctionnent comme les taxis classiques et sont assez abordables.

Il est, d’ailleurs, possible de négocier avant d’embarquer. Et enfin, la dernière solution est la location de voitures. En ville ou à l’aéroport, il est possible de trouver facilement une agence de location. À noter que la conduite est à gauche en Jamaïque.

Les attraits à ne pas manquer à Kingston

king

De par son passé historique, la richesse de sa culture et de sa nature, Kingston propose de nombreux sites touristiques à voir. Dans l’ancienne résidence de Bob Marley, entre autres, vous pouvez visiter le Bob Marley Muséum.

Vous trouverez également une grande collection d’œuvres d’artistes locaux des années 20 jusqu’à nos jours à la National Gallery. On peut également citer l’Institute of Jamaica qui retrace l’histoire des West Indies ainsi que la west Indien Reference. En outre, le manoir de Devon house mérite largement une visite.

Ce manoir typiquement jamaïcain profite d’un intérêt historique et architectural d’une grande importance. Il a été inauguré en 1881 et préserve fièrement son état initial. D’autres merveilles architecturales sont également à découvrir, dont le King’s house, l’église de Kingston et la tour de l’horloge.

Par ailleurs, pour voir de près la nature dans la ville, il ne faut pas rater le Hope Botanical Garden. Il s’agit du plus grand Jardin botanique de la région. Il abrite un zoo, idéal si vous venez avec des enfants.

Au port royal, on s’offre l’occasion de remonter le temps à travers une balade dans ce quartier, autrefois occupé par les flibustiers. La même atmosphère se découvre dans le quartier de Spanish Town.

Ce dernier fut l’ancienne capitale du pays durant l’occupation espagnole. Sinon, le secteur de Trenchtown est une adresse incontournable pour en savoir plus sur l’histoire du reggae en Jamaïque, et notamment de Bob Marley.

C’est, en effet, dans ce quartier que cet artiste a entamé sa carrière. Pour profiter de ce que cette adresse a à offrir, les promenades sont à privilégier. Ces dernières vous permettront de visiter, entre autres, l’Emancipation Park, Nelson Mandela Park, National Heroes Park et St. William Grand Park.

Pour rendre mémorable un voyage dans un pays étranger, on acquiert des objets, souvent artisanaux, comme souvenirs de voyage. À Kingston, King Street dévoile avec fierté le plus grand marché artisanal du pays.

On y déniche des objets authentiques. Les objets à l’effigie du roi du reggae sont souvent incontournables. Toutefois, les marchés artisanaux se trouvant dans les villes ou villages touristiques sont aussi intéressants. C’est le cas, entre autres, du marché de Montego Bay.

Les meilleures adresses et activités conseillées

yoyo

La visite des jardins et des parcs est une activité intéressante lors d’un voyage dans un pays étranger. C’est un moyen pratique de découvrir la biodiversité d’un pays. Au nord de Kingston, les jardins de Castleton invitent à une immersion dans la nature.

Créé en 1862, le site a pour objectif la relocalisation des jardins botaniques de Bath. De ce fait, il s’agit de l’un des plus anciens jardins botaniques de l’hémisphère occidental. On y voit des arbres, des buissons, des arbustes, des fleurs… De magnifiques pelouses se trouvant à côté de la rivière se prêtent parfaitement au pique-nique. À noter que le prix d’entrée inclut le déjeuner en bas de la rivière Wag Water.

S’imposant comme la plus grande et ancienne galerie d’art publique des Caraïbes anglophones, la Galerie Nationale est incontournable pour les amateurs d’art moderne et contemporain. Le site abrite 5 galeries. Il présente l’art précolombien. On y trouve les œuvres d’artistes célèbres sont Edna Manley et Mallica. Plusieurs expositions temporaires sont également proposées chaque année.

Même si le pays s’entoure d’eau chaude et turquoise, les locaux s’y rendent rarement. Les jours de plage sont, notamment réservés pour les week-ends. Mais aussi, cela signifie pour certains prendre le ferry ou le canot pour Lime Cay.

Il s’agit d’un petit banc de sable localisé près de la côte du continent, à côté de l’aéroport international Norman Manley. Il est conseillé d’apporter une nourriture et de l’eau, car il n’existe aucun marchand sur place. Par ailleurs, cette destination paisible promet une évasion inédite pour les visiteurs en quête d’une pose déteinte dans la ville de Kingston.

La Jamaïque est connue pour être l’une des capitales du rhum à l’image de Cuba. Et c’est à Kingston qu’on trouve les meilleures adresses pour explorer les bars du pays. Vous pouvez vous informer auprès des locaux pour avoir une liste des meilleurs bars de la ville. Cela vous permet également de vous renseigner sur les événements qui se passent.

Dans la même idée, il convient de noter que Kingston propose une vie nocturne des plus dynamiques. Il est toujours possible d’y faire la fête jusqu’au petit matin. Toutefois, la meilleure période pour visiter la ville est entre février et avril, notamment durant les célébrations du carnaval.

Pendant cette saison, une fête a lieu chaque semaine durant laquelle les gens dansent et chantent du soca, du reggae et du dancehall. La saison du carnaval se termine par la plus grande festivité de l’année. On y assiste à des parades dans les rues durant lesquels certains s’affichent avec des costumes les plus colorés et les plus révélateurs.

Port-Royal était autrefois considéré comme la ville la plus malsaine au monde. Il est connu pour être la capitale maritime et pirate des Caraïbes aux 17e et 18e siècles. La ville a été visitée à plusieurs reprises par les pillards célèbres comme Calico Jack, Barbe Noire ou encore Henry Morgan.

Conseils et bons à savoir pour visiter la capitale

rasta

Pour un séjour de moins de 90 jours sur le territoire jamaïcain, le visa n’est pas nécessaire pour les ressortissants français et espagnols. Quant aux ressortissants des contrées latino-américaines, ceux-ci n’ont pas besoin de visa pour s’y séjourner.

Toutefois, il faut détenir un passeport valide pour au moins trois mois ainsi qu’une attestation de réservation de logement. Néanmoins, il convient de noter que la santé publique y est de mauvaise qualité. Il est donc judicieux de souscrire une assurance voyage. En ce qui concerne les vaccins, les étrangers entrant dans le pays n’en font que rarement. Côté alimentation, la nourriture est de bonne qualité.

Pour ce qui est de la sécurité personnelle, celle-ci fait beaucoup l’objet d’un débat en Jamaïque. Pour ceux qui ont toujours suivi l’actualité de ce pays, ils savent que ce dernier présente un taux de criminalité élevé.

Toutefois, pour rassurer les voyageurs, il faut avouer que cela n’affecte que très rarement le tourisme. Il faut juste bien s’informer sur les zones considérées comme à risque. C’est le cas, entre autres, de Downtown Kingston, de Downtown Montego Bay et de West Kingston.

Et la nuit, il est judicieux d’éviter la ville de Spanish Town. Par contre, les zones des complexes hôteliers et les zones côtières sont sûres. Néanmoins, faire preuve de bon sens ne  fait pas de mal.

Il est possible de faire des économies tout en profitant d’un séjour agréable. Notamment, les tours opérateurs non-professionnels peuvent être une bonne solution. Mais attention, la vigilance est de mise quant à la qualité des prestations proposées.

En effet, les prix plus bas ne sont pas toujours de la bonne affaire. Les résultats pourraient ne pas être satisfaisants. Par ailleurs, pour éviter toute mauvaise surprise, il convient de louer les services d’un chauffeur de taxi que l’hôtel recommande. Les taxis n’ont pas, effectivement, de taximètre. Le prix est donc tout à fait négociable. Ils pourront vous amener partout pour des prix bien moindres au final.

Kingston, Montego Bay et Ocho Rio disposent d’un réseau d’autobus administré par la Jamaica Urban Transit. Outre les petits retards de temps en temps, le service fourni est satisfaisant et il est assez facile de prendre le bus d’une ville à l’autre. En ce sens, c’est un moyen de déplacement économique, permettant également de visiter les grandes villes facilement.

Hormis les bus, les locaux ont également l’habitude de prendre les « routes taxis ». Ces derniers sont reconnaissables par une marque rouge sur le parechoc avant. Ils réalisent des trajets urbains, mais aussi interurbains. Et dans ce dernier cas, les prix sont fixes. À noter que ce sont des véhicules de transport collectif.

Trouver un hébergement à Kingston Jamaïque

popopo

Dénicher un hébergement à Kingston ne doit pas présenter des difficultés. Pour profiter de l’agitation de la vie locale, vous pouvez opter pour le secteur près de Knustsford Boulevard. Pour les petits budgets, il est possible d’y trouver un établissement proposant des prix attractifs. Par contre, si vous recherchez un cadre plus tranquille, sachez qu’il est tout à fait possible d’obtenir une chambre au pied des Montagnes Bleues. Vous y trouverez ce dont vous avez besoin pour un séjour reposant.

En outre, il convient de souligner que le camping n’est pas vraiment recommandé. En effet, il n’existe pas de camping organisé. D’autant plus que la sécurité n’est pas très sûre dans certaines zones. Il est donc judicieux de prévoir un budget pour les hostels ou les guesthouses. Toutefois, près de l’entrée des Reachs Falls exceptionnellement, il existe un secteur offrant la possibilité de plante la tente.

Les jeunes voyageurs pourront opter pour les hostels et cabins. Ces types d’hébergement se concentrent surtout à Kingston. Les cabins sont une sorte de bungalow en bois ou en dur. On les choisit le long d’une plage comme celle de Zion Country.

En Jamaïque, les guesthouses et autres bed and breakfast sont nombreux. Ils constituent une bonne solution pour les budgets restreints. Il faut, néanmoins, noter qu’ils sont souvent situés dans les secteurs résidentiels. Autrement dit, une voiture est indispensable pour s’y rendre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s