Visiter la ville de Vérone en Italie

Vérone, en italien « Verona » est une ancienne ville se situant dans la région de Vénétie, au nord-est du pays. Avec une superficie de 207 kilomètres carrés, elle est une zone plus ou moins plate dont l’altitude est de 0 à 59 mètres

Elle est inscrite sur la liste du Patrimoine Culturel Mondial de l’UNESCO sur le plan urbain, culturel et touristique. Vous avez peut-être déjà vu ou entendu parler de la tragédie « Roméo et Juliette » de Shakespeare.

Sachez que cette histoire tragique s’est inspirée dans cette ville. D’ailleurs, c’est ce qui a rendu Vérone célèbre. La ville est, en outre, dotée de nombreux sites touristiques. Parmi eux, le théâtre romain datant du Ier siècle av. J.-C., l’Arena, l’arche de Gavi, la basilique San Zeno, le musée d’histoire naturelle de Vérone.

Il y a également le balcon de Juliette, la Maison de Juliette, la porte Borsari, le Château Castelvecchio, le palais du Gouvernement, le théâtre Nuovo, le Palais Barbeiri, la statue de Dante et la statue de la Madone de Vérone et Porta Nuova.

Comment se rendre à la ville de Vérone ?

stone-bridge-3067953_1280

Tous les transports en commun : train, bus et avion sont disponibles pour se rendre dans la ville de Vérone. Vous pouvez également y aller avec votre propre voiture. En ce qui concerne le train, Vérone est un nœud ferroviaire important. La gare Porta Nuova, située non loin du stade Bentegodi, est la gare principale de la ville.

Le chemin de fer du Brenner reliant l’Italie à l’Allemagne et la ligne Milan-Venise se rencontrent dans cette ville. En partant de Milan, Vérone se trouve à 1h30. De Bologne, le trajet est d’une heure et si vous partez de Munich, la durée de votre voyage sera de 5h30.

Si vous voulez faire de l’économie, prenez les trains régionaux. Ils sont moins chers, mais d’une vitesse plus lente que les trains Eurocity. Et si vous voulez y allez en bus, il y a Eurolines qui dessert Vérone depuis les principales villes françaises.

En départ de Paris, le coût du voyage est d’environ 70 euros pour un trajet de 17h30. Depuis Lyon, le frais de transport est de 50 euros pour une durée de 11h30. Et depuis Nice, comptez 9h de voyage pour environ 50 euros. Pour les vols, sachez bien que Vérone possède un aéroport international assez fréquenté.

Il reçoit chaque année plus de 3 millions de passagers. Depuis Paris Beauvais et Bruxelles Charleroi, des compagnies low-cost desservent l’aéroport de Vérone Villafranca. Un service de navette coûtant 6 euros relie l’aéroport à la gare Porta Nuova vue qu’il est à 10 kilomètres de Vérone.

Si vous atterrissiez vers 23h30 à l’aéroport, il vous faudrait prendre un taxi. Et enfin, si vous ne voulez pas vous mêler avec les gens, vous pouvez vous déplacer en voiture personnelle pour venir à Vérone.

Elle est facile d’accès, l’autoroute A4 Milan-Venise passe dans la ville. L’A22 en provenance de l’Allemagne et de l’Autriche y passe également.

Les moyens de déplacement à Vérone

architecture-3263940_1280

Avec un centre-ville qui n’est pas très étendu, en gros, les déplacements se feront à pied à Vérone. C’est le meilleur moyen de goûter à ses charmes. Malgré cela, il y a le bus pour explorer le centre-ville. Les lignes 11, 12 ou 13 sont pratiques. Ce réseau de bus local est géré par l’ATV.

Sachez qu’à Vérone, la circulation est limitée. La journée, les non-résidents n’ont pas le droit de circuler en voiture. Alors, il est conseillé de laisser la voiture dans un parking à l’extérieur du centre. Vous pouvez marcher à pied ou bien faire du vélo.

De plus, elle s’est dotée d’un système de vélo en libre-service, à la manière des Vélibs parisiens. Des visites organisées à vélo sont aussi proposées par certaines agences comme le Verona Bike Tours. Vérone possède également des services de taxi comme la compagnie Radio-Taxi Verona. Vous pouvez l’appeler à tout moment par le numéro +39 045532666.

Les bons à savoir à Vérone

city-1796594_1280

La première chose que vous devez savoir est qu’à Vérone, la langue officielle utilisée est l’italien. La principale devise est l’euro. Si vous voulez profiter des belles choses qui se passent à Vérone et jouir des moments inoubliables, voici quelques guides pour vous orienter à Vérone.

Comme nous avons déjà évoqué précédemment, Vérone se laisse facilement explorer à pied. Ses nombreux monuments et sites d’intérêts sont proches les uns des autres. C’est en s’aventurant hors du centre que vous auriez besoin des services de transports en commun ou de transport privé.

L’Azienda Trasporti Verona Sri ou ATV gère les transports publics de Vérone. Sachez que le ticket simple coûte 1,30 € en l’achetant avant de monter à bord et celui-ci est valable 90 minutes en ville. Et si vous êtes déjà monté à bord, le ticket sera de 2 € et n’est valable que pour un aller simple sans changement.

Si vous voulez un ticket pour toute la journée, ce dernier vaut 4 € et valable 24 heures dans la ville. Il doit être composté à chaque montée dans un bus. Et faites attention à ne pas perdre ou oublier votre ticket, car les contrôles sont fréquents.

Ces tickets sont disponibles chez les bureaux de l’ATV ou chez certains marchands de journaux et commerces de proximité. Pour planifier facilement vos trajets à travers la ville, télécharger l’application Verona Bus.

Et en ce qui concerne les payements, l’achat d’une Verona Card est une bonne solution. Vous la trouverez dans les bureaux d’information touristique et dans de nombreux musées, églises, magasins de proximité, mais aussi en ligne.

Vous aurez des réductions sur les tarifs dans de nombreux sites et musée voire même des entrées gratuites. Vous aurez un accès illimité aux bus de l’ATV. Le tarif est de 18 € pour 24 heures.

Le transport privé est aussi là pour ceux qui n’aiment pas prendre le bus. Vous trouverez des stations de taxis dans tout le centre-ville, près des hôtels et des principales attractions donc il n’est pas convenable d’en héler.

Le tarif de base va de 3,73 € et auquel s’ajoute 1,46 € par kilomètre. La nuit et le week-end, une hausse de tarifs se fait à partir de 22h jusqu’à 6h du matin. Vous pouvez payer en carte de crédit, mais demandez au chauffeur avant de monter.

Et si vous ne parlez pas italien, écrivez et montrez tout simplement votre adresse de destination au chauffeur. Un conseil, ne donnez pas de pourboire aux chauffeurs de taxi, si le service vous a plu, complétez l’addition.

Pour vous qui aimiez faire du cyclisme, Vérone offre de nombreuses pistes cyclables dans le centre-ville et autour et Verona Bike est là pour vous satisfaire. Vous vous inscrivez sur son site web et l’abonnement quotidien vous coûtera 2 €.

Vos premières 30 minutes seront gratuites tandis que chaque demi-heure supplémentaire vous sera facturée à 0,50 €. Et pour les événements, sachez que chaque année, Vérone présente des festivités. Le mois d’avril, sur Fiera Verona, il y a le vinitaly ou l’un des plus grands salons du vin du pays.

Seulement réservés pour les plus de 18 ans, les producteurs vous proposent des dégustations de vin et des ateliers. De juin à août, c’est le festival d’opéra de Vérone qui se présente dans l’arène romaine. C’est un événement qui s’étale sur deux mois. Vous aurez donc l’occasion d’assister, ne serait-ce qu’un spectacle parmi les 50 représentations.

Et enfin, en septembre, vous pouvez assister au Tocati. Cela signifie « à vous de jouer » en italien. Il s’agit d’un festival international de jeux de la rue qui se passe dans la vieille ville de Vérone, où vous pouvez découvrir et redécouvrir des jeux simples auxquels vous pouvez vous amuser n’importe où avec peu de choses.

Quelle est la meilleure période pour visiter Vérone ?

verona-819895_1280

Avec un climat subtropical humide, les températures moyennes de Vérone varient de 3°C en hiver à 24°C l’été. Tout au long de l’année, la pluie tombe en moyenne 7 jours par mois. Entre mai et septembre, il fait très chaud.

De juin à août est la période la plus populaire pour visiter Vérone. C’est la haute saison, alors préparez-vous, car les prix des hôtels et des vols sont en hausses durant cette période. Pour mieux profiter des prix plus abordables sur les vols et l’hébergement, vous pouvez choisir d’y venir entre les mois d’avril et de mai et de septembre à début octobre. Vous profiterez également d’un climat et de températures très agréables et éviterez les foules estivales.

Que voir et faire dans la ville de Vérone ?

arena-485720_1280

Le premier site à visiter lors de votre séjour est les arènes de Vérone, incluant le théâtre romain. Ce dernier est un amphithéâtre pouvant recevoir jusqu’à 30 000 personnes. En voyant cette date, elles sont vieilles de presque deux millénaires, mais sont très bien conservées.

Elles sont connues mondialement et accueillent de nombreuses scènes musicales toute l’année. Aujourd’hui, le Festival de Vérone est accueilli dans cet amphithéâtre avec de nombreuses représentations de théâtre. Son acoustique formidable fait de lui un endroit pour les scènes musicales.

Si vous voulez donc assister à une représentation d’opéra, pensez à venir en période d’été. En partant des arènes, vous trouverez la Casa di Giulietta ou La maison de Juliette. Vous séjournez à Vérone ? Comment ne pas visiter le fameux balcon de Juliette ? Appartenant autrefois à la famille Dal Cappello, cette maison fut construite au XIIe siècle. Ce balcon attire de nombreux touristes venant du monde entier, principalement les amoureux.

Vous pouvez charger les murs de billets doux pour laisser une empreinte de votre passage. La visite interne de la maison est payante tandis que l’accès à la cour est gratuit. Dans la cour, il y a la statue de Juliette.

Il paraît que toucher cette statue, notamment son sein gauche, vous procurera une fécondité et un amour éternel. La couleur de celui-ci a tellement changé du fait qu’il a été poli par des millions de touristes l’ayant touché.

C’est un véritable lieu romantique pour rendre votre relation amoureuse plus pimentée. L’heure d’ouverture est de 08h30 à 18h30 tous les jours et l’accès coûte environ 6 . Après avoir visité la maison de l’amour, passez à la Place delle Erbe ou la place de l’herbe.

Classée la plus ancienne place de Vérone, la Place delle Erbe existait déjà à l’époque romaine. Elle est devenue aujourd’hui un lieu de détente, de rendez-vous pour tous les habitants et touristes, mais avant elle servait de lieu de forum romain.

Au Nord de la place, vous découvrirez la Tour Lamberti, c’est le plus ancien bâtiment de Vérone. La tour a une hauteur de 84 mètres pour que vous puissiez admirer toute la beauté de la ville de là-haut.

Au centre, vous pouvez admirer le colonna di San Marco ou le lion de Saint Marc. De jour comme de nuit, cette place est toujours animée. Un endroit parfait pour déguster un bon verre de vin et apprendre la culture italienne.

verona-4936732_1280

Après votre passage sur cette place, vous pouvez aller faire un tour sur l’ancien quartier juif qui n’est pas loin. De piazza delle erbe, en empruntant la rue della Costa, vous arrivez à la Place dei Signori ou piazza Dante.

C’est une charmante place dont aux alentours se trouvaient les bâtiments abritant l’ancien gouvernement. Au sud-ouest se détache également le Castelvecchio qui est une forteresse datant du XIVe siècle témoignant du passé médiéval de la ville.

Pour y accéder, vous devez passer par le Pont Scaligero qui traverse le fleuve de Vérone, dont l’Adige. Vous allez admirer les reflets du château sur les eaux claires du fleuve. C’est vraiment magnifique, vu qu’il est situé sur les rives du fleuve.

Ensuite, vous entrez par une porte imposante et là, vous allez voir un magnifique jardin doté de petits bassins. Vu de l’extérieur, le Castelvecchio semble être un petit musée alors qu’il abrite le Musée Municipal.

Vous y trouverez de nombreuses œuvres comme celles de Véronèse, de Bellini, de Pisanello ou de Tiepolo. Peintures et sculptures sont mises en valeur dans ce musée. À noter également que celui-ci renferme l’histoire de la ville ainsi que de la région environnante.

Vous y découvrirez aussi les armes et armures de la Commune qui retrace l’histoire de ces équipements. La statue équestre de Cangrande Ier ou Cangrande della Scala n’est pas à manquer.

Après les chemins de ronde du Castelvecchio, passez à la Basilique de San Zeno. Si vous êtes fatigué et que vous voulez un endroit calme pour se reposer, loin du bruit du centre-ville, le cloître de l’église San Zeno Maggiore ou Basilique San Zeno est un endroit idéal pour vous.

C’est un endroit paisible à Vérone, mais la plupart des touristes ne connaissent pas ce lieu. Pour y aller, vous prenez la rue Rigaste et vous allez voir sur votre gauche la basilique San Zeno. C’est l’une des plus belles églises d’Italie en matière d’art romain.

Elle attire par sa structure extérieure : le campanile du 12e siècle alternant la brique rouge et le tuf blanc et la façade arbore une immense rosace, deux colonnes soulevées par des lions gisants en statues et un fabuleux décor sculpté. La cité possède également une deuxième basilique, la Sainte Anastasia qui se trouve de l’autre côté du centre ancien.

Êtes-vous passionné de l’art ? Alors, passez dans l’église gothique Sant’Anastasia. Cette église, datant d’entre le XIIIe et le XVe siècle, est la plus grande église de Vérone et aussi une vitrine pour l’art local. Vous pouvez admirer une multitude de fresques impressionnantes comme celle de Saint Georges et la princesse de Pisanello.

À l’entrée, vous trouverez deux personnages de marbre, les « bossus », portant chacun sur leur dos un bénitier sculpté par Gabriele Caliari à la fin du XVe siècle. Une fois, votre visite dans la basilique Sainte Anastasie terminée, passez vers le Duomo di Verona qui se dresse non loin. Vous allez admirer une structure complexe.

Le Duomo rassemble l’église Sainte Hélène, les fouilles de la première basilique paléochrétienne, un joli baptistère et la cathédrale romane avec le retable créé par Titien et représentant l’assomption. Prenez également le temps de profiter de l’ambiance sereine des jardins Giardino Giusti.

Vous pouvez admirer les jardins les plus paisibles d’Italie. Un endroit calme pour envisager les villas les plus proches des jardins. Mais Vérone aussi est un endroit pour faire du shopping. La célèbre Via Mazzini, connue comme le « Golden Mile » ou le « kilomètre doré » de Vérone est accessible pour tous.

Vous y trouverez le meilleur des marques de luxe italiennes et des boutiques chics. Cette rue commerçante longe les restaurants de Piazza Bra. Il y a également la Corso Porta Borsari, autrefois c’était une célèbre route sacrée de la ville romaine, devenue une rue commerçante très prisée.

Parmi les lieux touristiques de la ville, les rues sont les plus fréquentées à Vérone. Foulez les pavés du Ponte Pietra, une seconde belle entrée dans le centre de la cité. Le Pont de Pierre est un ancien pont routier romain pour faire de l’escalade, ou profiter des plats à spécialités italiens.

Une fois les artères touristiques passées, c’est bon de s’aventurer et de se perdre dans les ruelles. Une autre belle vue qui se mérite aussi c’est le Santuario Madonna di Lourdes.

Il est moins connu, et vous devez grimper pour y arriver. Ce sera une promenade sportive, mais très agréable. Optez pour le moment du coucher de soleil pour bien profiter de la merveille qu’il offre.

Ces visites vous ont ouvert l’appétit, il est temps maintenant d’aller goûter les spécialités locales. Les restaurants de Vérone sont connus pour leurs délicieux plats de cuisine italienne. Dégustez le gâteau étoilé, couvert de sucre glace appelé Pandoro.

C’est la spécialité de Vérone. Si vous aimez la pâtisserie, alors vous allez vous offrir du plaisir. Et concernant les plats, parmi les plats typiques de Vérone, vous pouvez vous régaler sur la soppressata, un salami local, le fromage Monte Veronese, les tortellinis, les gnocchis à la morue ou à la viande de cheval, le risino, dessert entre le gâteau de riz et le flanc …

Dégustez aussi la bistecca à La Griglia, ce sont des délicieux steaks spécialités de Vérone. Il y a également les spécialités qui jouent la carte du vin régional à savoir le fromage ubriaco ou soûl en français, à la croûte noire, du fait que sa pâte s’arrose d’amarone (vin rouge). La composition du risotto véronais, avec asperges, petit pois ou champignon selon la saison sont composés par ce vin rouge.

Découvrez toujours par l’ouest, mais au sud du Lac de Garde, le lugana qui est un vin blanc aromatique. De même couleur que le lugana, il y a le soave, au goût sec, venu de l’est de Vérone. Vous rencontrez ces terroirs au fil de la route des vins.

Aux alentours de Vérone, le vignoble du Valpolicella n’est pas à manquer. Elle commence aux portes de la ville. Vous allez pouvoir goûter le rouge fruité. Vous aurez l’occasion d’apporter de votre voyage, les meilleurs vins AOC d’Italie.

Une fois que la nuit approche, vous devriez vous rendre à votre hôtel pour vous reposer. La réservation de votre hébergement doit être déjà faite depuis votre arrivée ou bien même avant.

Vérone est la deuxième ville de la région de Vénétie pour le tourisme italien et international. Elle offre des sites charmants et romantiques. La ville et sa région sont visitées chaque année par un grand nombre de touristes.

Ainsi, Vérone vous propose autant d’hébergements, de villas en option ainsi que de nombreux hôtels de charme. Il vous suffit de choisir le bon quartier selon vos besoins personnels et votre budget.

Et un conseil, n’hésitez pas à faire des recherches sur le comparateur pour trouver un hôtel moins cher, mais agréable. Ce voyage dans la région de la Vénétie vous donnera des souvenirs inoubliables.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s